Nouvelles conditions Easyjet pour sacs en cabine : la rançon du low cost

 » Le modèle économique de la compagnie EasyJet repose toujours et encore sur ces options (bagages) payantes qui, avant le coronavirus, représentaient environ un cinquième du chiffre d’affaires total de la compagnie. »

Du coup, quel casse-tête, ces histoires de rationnement de bagages, n’est-ce pas? EasyJet modifie une nouvelle fois en 11/21 les conditions pour embarquer en cabine avec un sac. La dernière évolution de sa politique de bagage à bord datait d’il y a moins d’un an ( 02/21). Un marché juteux pour la compagnie…

Fiche technique d’un casse tête

Derriere un apparent assouplissement  » à tous les sièges », le tiroir- caisse s’épaissira encore. Ils sont diaboliques. Comme Ryanair, d’ailleurs ! Les deux pires pour cela, non ?

Concrètement, les voyageurs peuvent désormais souscrire à l’option payante (à partir de 10,49 euros) pour emporter en cabine un grand sac (max 56x45x25cm) quelque soit le tarif et le type du siège.

Jusqu’à présent, l’option était réservée à un siège à l’avant ou un siège « Extra legroom » (espace pour les jambes), donc plus chers. Ou aux détenteurs de la carte easyJet Plus et aux clients au tarif FLEXI. Pour les autres, le bagage devait aller en soute.

Les options payantes: 20% des revenus d’Easyjet. Rappelons que cette option doit être cochée au moment de la réservation d’un billet.

Pour les petits sacs (max 45x36x20cm), pas de changements: les voyageurs peuvent les emporter à bord gratuitement quel que soit le siège occupé.

Par contre, EasyJet a décidé de supprimer l’option « mains libres » qui permettait de déposer au comptoir de l’aéroport un grand bagage cabine pour 8 euros…

La compagnie assure que ses conditions de bagages en cabine « restent parmi les plus généreuses pour les voyages en avion et il n’y a toujours aucune limite de poids pour les bagages de cabine ».

C’est ce qu’on appelle jouer sur les mots et surfer sur les maux de tête occasionnés par le calcul d’apothicaire de la taille de vos bagage…

Bilan : De toute façon, il faut leur donner la pièce pour avoir plus d’un mouchoir de poche et 6 vêtements roulés comme du papier à cigarette dans leur fichu standard de sac… Introuvable !

 » Le modèle économique de la compagnie EasyJet repose toujours et encore sur ces options payantes qui, avant le coronavirus, représentaient environ un cinquième du chiffre d’affaires total de la compagnie. »


Cela leur rapporte environ 2600 💶 par vol, selon une source secondaire fiable. Du génie ! Sauf pour le client. Mais c’est la rançon du low cost, du vol bas coût. Même sans aller jusqu’à Bakou* !

* En Sibérie. Longtemps base de lancement des fusées russes…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s