Itinéraire d’un chat adopté, perdu, retrouvé : Spoutnik

« Ce bon Spoutnik est devenu un grand chat…

Pour mémoire, il avait été trouvé en novembre, jeté comme un déchet dans un sac en plastique. Depuis, la bonne bête n’a pas cessé ses audaces.

Après avoir sauté (volontairement) du deuxième étage, puis de la fenêtre de la salle de bain, et encore deux fois de celle de la cuisine ; après s’être sauvé encore tout petit pour qu’on le retrouve comme « chat perdu » chez le vétérinaire (merci la puce électronique !) ; après s’être débarrassé quatre fois de son collier ; après s’être retrouvé coincé dans un arbre face à un chat plus gros que lui ; après avoir volé les croquettes du chien des voisins…

De la dernière phase qui suit…

.. Parce que j’étais dans la maison de l’ami Dom en leur absence pour vacances, je fus le témoin. Médusé, acteur bien involontaire, sidéré par la disparition de ce chat, devenu un copain depuis une semaine. Il s’évapora un matin après le petit déjeuner, non sans m’avoir regardé une dernière fois longuement, filant par la terrasse comme il le faisait toujours après les croquettes du matin.

Un chat fit de moi, une méduse : une Gorgone pétrifiée par la perplexité de sa disparition

« Il a fugué 6 jours pendant notre absence en été, puis s’est fait enfermer par hasard pendant 4 jours dans la maison d’en face dont la propriétaire était en vacances prolongées (il était entré avec le monsieur qui arrosait les fleurs). »

Le dernier chat-pitre des aventures de Spoutnik

m’emmena loin ! J’ai bien cru me sentir responsable de cette disparition. En fait, il était juste parti car il le sentait pas avec moi, sans sa famille d’adoption. Ce qui m’a fait bizarre…

« Depuis, le petit rescapé retrouvé (il avait bu l’eau des plantes et il sautait à la seule fenêtre sans volet jusqu’à ce qu’enfin on le remarque) goûte un peu au repos domestique…  » ajouté Dominique, son maître, quoi que Spoutnik soit bien plus proche de leur fille, Rose-Victoire, aux sens décuplés par sa cécité…

Ah ! j’oubliais ! « Cet excellent chasseur a quand même trouvé moyen de tuer un ou deux rats. Puis quatre, six jours plus tard. « 

La dernière micro-péripétie ?

… Il s’est blessé une patte durant un combat de chat et boîtille. Là, je n’y suis vraiment pour rien ! Sauf si j’étais l’autre chat. J’aurai une vie de chat dans la prochaine…

Photo de nuit par son maître : « désolé pour la qualité », dit-il. Elle est pourtant très bien..

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s