Le fabuleux site nabatéen d’Alula, Aya, désirs du Monde et d’Orient…

Désirs du Monde ? Ce titre donné à un catalogue de voyages est plaisant, non ?

C’est le joli programme de Aya KTS. Selon un responsable de ce TO, » On ressent fin 2021 chez les clients cette fameuse envie de tourisme de compensation. » Pour ne pas dire de revanche, expression venue de revenge tourism…

En tout cas, l’envie, le désir de revoyager est là, serait là. Entre deux vagues. Après la cinquième 🌊 du variant Mu, colombien…

Une envie à satisfaire et à augmenter avec les nouvelles destinations disponibles dans la brochure Aya Désirs du Monde 21/22.

Au Moyen-Orient, la grande nouveauté de 2022 est du côté de l’Arabie Saoudite, nation en pleine opération de lobbying sur les marchés européens pour présenter son ouverture au tourisme…

La destination qui nOOus emballe le plus ? Visiter Al-Ula

Ce méga-site nabatéen sur lequel mise l’Arabie Saoudite (en plein lobbying vis-à-vis des pays européens) pour développer le tourisme dans l’ère prochaine du « After petroleum ».

C’est magnifique et millénaire, une sorte de Petra. Un site qu’on croirait encore « habité », avec ses silhouettes géantes et « faces » creusées dans la roche…

Al-Ula… fait envie !

Une zone désertique à 1 heure 30 d’avion de Riyad, vaste comme la Belgique – qui compte des paysages d’une grande variété, des parois de roches volcaniques noires et des canyons ocre rouge, des étendues de sable blanc et des palmeraies. Surtout, elle abrite un complexe de bâti nabatéenn à couper le souffle, comparable à celui de Pétra, en Jordanie. En plus grand selon les « organisateurs » de l’État concerné, bien sûr ! J’irais bien vérifier sur place…

Photo : Yann Arthus-Bertrand, Hope

On est en Arabie Saoudite, à Madâin Sâlih (ou Hegra), dans la vallée d’AlUla (nord-ouest), à Médine : la « petite sœur » de Petra, comme l’appelle Laïla Nehmé, archéologue qui codirigeait une mission archéologique sur place. La petite sœur de Petra, donc le site est plus petit ? 🙂

Historique récent : En 2017, le prince héritier mit en place une commission royale pour le site d’Al-Ula. A sa tête, l’un de ses proches, le prince Bader Ben Abdullah Ben Mohammed,(celui qui, selon le New York Times, se serait porté acquéreur du Salvator Mundi, attribué à Léonard de Vinci et destiné à enrichir la collection du Louvre Abu Dhabi). L’idée est simple : faire de ce site un haut lieu de la culture et du tourisme, mais aussi une zone franche, vecteur de transformation sociale et économique d’un pays qui avait jusque-là gommé toutes ses racines préislamiques…
Après avoir vendu son savoir-faire à Abou Dhabi pour la construction du Louvre des sables, la France a signé en 2018 un accord de dix ans avec l’Arabie saoudite pour le développement du site archéologique d’Al-Ula, ouvert au public depuis 2008. Un chantier chiffré entre 50 et 100 milliards d’euros, dont une part – à négocier – tombera dans les caisses de l’Etat français.

Autre lien super intéressant : L’Arabie saoudite et l’Unesco signent un partenariat pour la mise en valeur de l’oasis d’Alula.. connaissancedesarts.com/monuments-patrimoine/larabie-saoudite-et-lunesco-signent-un-partenariat-pour-la-mise-en-valeur-de-loasis-dalula

Par contre, viser « 2 millions de touristes par an  » en 2030, n’est-ce pas excessif !? Et ils sont optimistes de viser 2030 pour l’ouverture d’un méga complexe périphérique. Car l’Arabie Saoudite frôle déjà parfois 60 degrés celsius. Bon, on ira pas en plein été…

Al-Ula : Un des nombreux désirs du monde et d’Orient à retrouver dans la brochure Aya.

Une seule phrase, apposée sur cette brochure dès la couverture, définit l’atmosphère et l’envie de voyage transmise au fil des pages : « Tous vos désirs de voyages…sont chez Aya ».

Avec plus de 50 destinations sur les 5 continents, chaque client désireux de partir à la découverte du monde se laissera transporter. Dans cette brochure, tous vos « désirs » pourront être réalisés :

Les Désirs d’Orient qui transporteront dans les Emirats Arabes Unis, au Sultanat d’Oman, au Liban, en Jordanie, ou en Arabie Saoudite – grande nouveauté de la marque.

Les Désirs d’Asie, à la découverte du Sri Lanka, de la Thailande avec un circuit éco-responsable, du Vietnam ou de la Corée du Sud.

Les Désirs d’Océanie avec des escapades en Australie ou en Nouvelle Zélande.

Les Désirs D’Amérique en passant du Canada, aux Etats-Unis, au Mexique ou encore au Pérou.

Les Désirs d’Afrique & d’Océan Indien sur un air de maloya à l’Île Maurice ou à la Réunion ou pour une pause plage aux Seychelles, aux Maldives ou à Zanzibar.

Les Désirs d’Europe… et de France, pour un séjour dans les plus belles capitales du vieux continent avec également des nouveautés sur la France.

Aya, c’est qui, c’est quoi ? https://www.tourmag.com/De-la-France-a-l-Arabie-Saoudite-Aya-Desirs-du-monde-recentre-sa-production_a111051.html?utm_source=article&utm_medium=newsletter_une&utm_campaign=2021_11_10_newsletter#ayadesirsdumonde #ayadesirsdorient #kts

Brochure disponible en agence (Paris 9) et sur www.ayavoyage.fr Informations et réservations : www.ayavoyage.fr ou 01 42 68 68 06

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s