Mercado da Romeira : un food market moins tape-à-l’œil que celui de la Ribeira, sur les quais de Cais do Sodré, à Lisboa

On connaît déjà le Mercado da Ribeira, regroupant l’offre de Chefs portugais , face aux quais, face à la gare de « Cais do Sodre »menant à Cascais. Les touristes de passage le trouvent super, les touristes portugais immigrés le trouvent bruyant : une cantine.

C’est quand même un peu un produit, une mini-usine, cantine chic et bruyante, genre Bobo NewGen et touristes clean…

Les plats de Chefs sont bons. Ça a le mérite de regrouper et faire connaître l’offre des restos de Chefs portugais. C’est un peu cher évidemment. Ça s’appelle quand même le marché « Timeout Ribeira. »

J’ai des souvenirs de l’ancien marché tradi bien portugais, où je passais faire un tour avant d’aller prendre le train des plages menant à Cascais et Estoril. Je dis pas que c’était mieux avant, on s’en fout, d’accord, cher #okboomer

C’est sympa oui mais c’est un peu formaté le marché da Ribeira, une purée de franchise, celle de TimeOut.

À Cacilhas, vous trouverez un endroit similaire en esprit, avec une âme supplémentaire. Un truc modeste, peut-être touchant parce que plus usé, moins de budget dans le design. Et plus abordable. Une relation en dit  » J’y ai fait l’avant-soirée de mon mariage avec 40 de mes amis et ce fut une soirée géniale. »

L’endroit est un peu magique le soir, très souvent des groupes y jouent leur musique…

C’est sur l’autre rive du Tage, Cacilhas, à Almada, sur la « Margem Sul » (Rive Sud) où j’allais manger des sardines ou du poulet grillé le weekend avec les grands-parents et la maman.

Il y a là, si c’est n’est mieux, disons différent : ce Mercado da Romeira a fait beau neuve il y a deux ans.

Un temple culinaire plus modeste, intimiste, moins tape-à-l’œil et onéreux… Avec bien sûr dix variations en restauration. N’en parlez pas trop autour de vous ! Sinon les trop beaux rappliqueront. S’ils ne dédaignent pas l’endroit… C’est déjà super de prendre le bateau traversant le Tage.

Traverser le Tage, c’est toujours bon à un prendre. Aussi pour aller sur les plages de la longue bande côtière de Caparica.

Le petit 🚂 des 40 plages, celles de nudistes, les vagues qui fouettent, les courants un peu dangereux (ne pas chercher à nager), le courant qui passe, tout ce joyeux mélange qu’est la vie…

😋😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s