Des métamorphoses de Covide au miel des promesses de l’été 2021…

Qu’est-ce que le mot rêver à de particulier ? Il peut se lire des deux côtés.

Comme le chat-corbeau. Cet hybride rêvé dans un parc, lors de l’envol d’une corneille. Il possède l’avantage de pouvoir voler à volonté. Et se transforme en loutre quand l’humidité se fait insistante. N’oublions pas le pigeon- pachyderme à l’incroyable sagesse.

Ce qui me rappelle les lointaines Métamorphoses d’Ovide, un beau naturaliste et poète, ou le contraire. L’œuvre comprend quinze livres (près de douze mille vers) écrits en hexamètres dactyliques et regroupe plusieurs centaines de récits courts sur des métamorphoses issues de la mythologie grecque et de la mythologie romaine. Ces fables sont organisées selon une structure complexe et souvent imbriquées les unes dans les autres. La structure générale du poème suit une progression chronologique, depuis la création du monde jusqu’à l’époque où vit l’auteur, le règne de l’empereur Auguste, en 1 après JC.

Nous voici dans l’ère des métamorphoses de Covide…

Cette divinité assoiffée d’êtres en fin de vie  » et aussi de plus en plus de jeunes. » En tout cas dans la communication institutionnelle. Pour faire bon poids, mettre du plomb dans la cervelle, marquer les esprits insouciants qui voudraient persister à boire des bières dans les parcs ou sur les quais, ce qui est maintenant interdit. Oublieux de tout, ces insouciants jouant à la pétanque avec leur barbe convenue de 18 jours, en guise de cochonnet.

Bientôt, l’alcool sera aussi banni du frigo des horribles petits supermarchés de ville à cinq rayons  » tout plus cher ». Ce frigo sera réservé à la conservation à -80 degrés de vaccins haut-de-gamme vendus à l’unité avec un beau packaging.

En général, l’emballage prévaut sur le contenu, vous avez remarqué ?

Du miel 🍯 et une adresse discrète

Au Portugal, le déconfinement commence le 5 avril, avec la réouverture des musées et des terrasses (jusqu’à quatre personnes par table). Le 19 avril, ce sera pour les bars, restaurants et boutiques, avant un retour à la normale prévu le 3 mai.
Par contre, 14 jours de confinement à l’arrivée pour nos amis Français, entre autres. « Au minimum jusqu’au 15 avril. »
De toute façon, on a officiellement plus le droit de bouger son nez muselé de plus 10 bornes jusqu’au 2 Mai. Mais il y pire : à Milan, en zone rouge : pas plus de 200 mètres autour de chez toi, sauf urgences.

L’adresse discrète est celle d’un village encore un peu préservé ( jusqu’à cette parution) : Melides, à côté de Comporta. Ces villages de l’Alentejo portugais, à une bonne heure de Lisbonne côté Côte, on les a connu bien dans leur jus, juste locaux. Y avait pleins de cigognes venant nidifier sur cheminées… et sur des poteaux électriques. Jamais vu cela ailleurs…

Maintenant Comporta connait un boom immobilier chic de la pire espèce, la spéculation sur le neuf qui va avec. Des erreurs, des complaisances pour l’octroi de permis de construire, tout ça. Même des acteurs hollywoodiens s’y sont installés, c’est dire. Et l’Européen CSP+ en manque de discrétion et d’anonymat qui va avec…

Du miel 🍯, une adresse discrète

Au Portugal donc, le déconfinement commence le 5 avril, avec la réouverture des musées et des terrasses (jusqu’à quatre personnes par table, hein). Le 19 avril, ce sera pour les bars, restaurants et boutiques, avant un retour à la normale prévu le 3 mai.
Par contre, 14 jours de confinement à l’arrivée pour nos amis Français et autres mauvais élèves au-dessus du seuil de 500 cas (pour 100 000 têtes de pipe). Et ce, « au minimum jusqu’au 15 avril. »


De toute façon, on a officiellement plus le droit de transporter son petit nez muselé de plus 10 bornes jusqu’au 2 Mai. Renaud Muselier touche- t’il une commission ?

Mais il y pire que chez nous : à Milan, en zone rouge : pas plus de 200 mètres autour de chez vous, sauf urgences…

En Grèce, on mise sur le 14 mai pour ouvrir en douceur… Aux portefeuilles sur pattes européens. Faute de mieux, les Américains ou Chinois, ce ne sera à priori pas pour cette année…

Faute de merles, on sent des Magnolias

Nous venons de manger le pain blanc de 4 merveilleux jours d’avant-goût d’été. Une flambée en mars, après celle de février. 4 jours culminant à 26° qui me virent humer l’odeur des Magnolias aux fleurs tombant déjà, entre autres au parc Montsouris. C’est à ce moment-là que leur parfum est le plus puissant, semble-t-il.
C’était la promesse de la renaissance annuelle… Avant une nouvelle dose de Métamorphoses de Covide. Que nous ne manquerons pas de relater…

Au parc Montsouris
Derrière L’hôtel de Ville

Cherche téléportation montagne+mer

pour 🐀 de ville en studio. Avant reconfinamento strict dans un rayon (de vélo) d’1 km à paperasse avec muselière jetable sur le nez et vie de retraité forcé, fermant à 18 ou 19 heures avec obligation de faire la popote. Nougat trop dur sous la dent de la scène de théâtre covidante se jouant de nous, sans fin…
PS : Pour en sortir, téléportation 2022 demandée !

Et la relève du fado avec : 20 chanteurs de la scène musicale actuelle se succèdent avec Lisbonne pour décor.

Quelques anagrammes font le plus grand bien


Anagramme est un mot féminin du grec  » ana  » (renversement ) et  » gramma  » (lettre). L’anagramme consiste à mélanger les lettres d’un mot ou d’une expression en vue de former un nouveau mot ou une nouvelle expression. C’est aussi un moyen d’interroger les noms et les préceptes des livres sacrés. La kabbale en fit grand usage, paraît-il.

L’anagramme permet également de transmettre des informations sous le couvert du secret, Galilée communiquait ainsi certaines de ses découvertes. Des auteurs ont choisi des anagrammes pour dissimuler leur véritable nom, ainsi, Boris Vian était  » Bison Ravi « .

Beaucoup d’énigmes et de secrets cachés à l’intérieur d’oeuvres littéraires ou cinématographiques se révèlent grâce aux anagrammes. Quelques exemples d’anagrammes :

  • anagramme :  » gare maman « …
  • monde :  » démon « 
  • énergie noire :  » reine ignorée  » (une énergie énigmatique et dominante à l’échelle cosmique : 70 % du contenu de l’univers).
  • le marquis de Sade :  » disséquer la dame « 
  • l’origine du monde :  » religion du démon « 
  • entreprise Monsanto :  » poison très rémanent « 
  • nano particule :  » parano inculte « 
  • le commandant Cousteau :  » Tout commença dans l’eau « 
  • les particules élémentaires :  » tissèrent l’espace et la lumière « 
  • la théorie des supercordes :  » de la poussière d’orchestre « 
  • la courbure de l’espace-temps :  » superbe spectacle de l’amour « 
  • l’origine du monde, Gustave Courbet :  » ce vagin où goutte l’ombre d’un désir « 
  • Jean-François Champollion conservateur du département d’Egyptologie au musée du Louvre :  » à la lueur fauve d’un gros lampion dépoli, et gouvernant mon émoi, je décrypte les cartouches « .
  • l’accélérateur de particules :  » éclipsera l’éclat du créateur « .
  • la quadrature du cercle :  » calcul rare du détraqué « .
  • gravitation universelle :  » loi vitale régnant sur la vie « .
  • Albert Einstein :  » rien n’est établi  » (la science peut toujours évoluer).
  • la madeleine de Proust :  » la ronde ailée du temps « .
  • la vitesse de la lumière :  » limite les rêves au-delà « .
  • Léonard de Vinci :  » le don divin créa « .
  • l’origine de l’univers :  » un vide noir grésille  » (l’univers a émergé d’un lieu mystérieux, un lieu illimité et fertile où titubent la matière, l’espace et le temps, jusqu’au  » commencement « , au premier jour).
    Et, enfin :
  • Imaginer – peut donner – la migraine -.
  • la baignade – peut entraîner – le badinage -.
  • la police, picole…
  • Noé vient de l’éon
  • le parisien (surtout en ce moment) prend de – l’aspirine -.
  • Michel Onfray : lyncher ma foi.
  • Pablo Picasso se transforme en – Pascal Obispo –
  • Jean Marie Le Pen :  » je ramène le pain « 
  • une question sans réponse est : une enquête sans espoir.
  • le boson scalaire de Higgs : l’horloge des anges ici-bas.
  • le réchauffement climatique :  » ce fuel qui tache le firmament « .
  • centrale nucléaire : le cancer et la ruine.
    -Arsène Lupin est Paul Sernine ou Luis perenna.
  • Tom Elvis Jedusor : Je suis Voldemort.
    Et le pire pour la fin :
  • Chauve-souris :  » souche à virus « ….
  • Quant à  » luciole « , je vous laisse chercher…. 😊

À Lire :  » Anagrammes renversantes  » – Le Sens caché du monde  » par le physicien Etienne Klein et Jacques Perry Salkow.

Le site anagrammeur.com permet d’en configurer à partir d’un mot que vous désignez. Essayez-le avec « luciole  » c’est moins poétique à l’arrivée !

Libérer une mouche ou deux, j’aime

Les mouches nouvelles, nées de la pleine lune de la nuit d’hier, volètent dans les cieux au proche, essaient toutes les fenêtres ouvertes. La mienne, celle de tous mes frères humains des confins.


Mouches insoucieuses du déterminisme du changement d’heure comme de la rumeur de confinements, de durcissements, de rigidification des protocoles.

Elles sont petites ou énormes, nébuleuse antichambre à ciel ouvert des chaleurs estivales à venir. J’ai bizarrement cru tous moustiques un 38 Mars. Des indolents,des imprudents causant vite tâche sur plafond ou mur blanc. Faciles à éclater d’un revers de Télérama emprunté…

Libérer une mouche ou deux en lui ouvrant la fenêtre pour un bon de sortie, j’aime cela. L’impression d’un petit bien faisable en une journée. Un tout petit bien.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s