Figurant de lui-même : tournages, film d’une vie, entre Sully- Morland et le Balto…

Bien joli, non ? Je n’arrive pas à identifier le bâtiment vu, ça m’énerve ! 🙂 La caserne de Sully, peut-être. D’où sortent les flics à cheval de la police montée qui laissent leurs crottins de Gros Poucet Ou la bibliothèque de l’Arsenal. En face du pavillon de l’Arsenal. Juste à côté, dans le quatrième.

Ah si, ça revient, via un membre de groupe du Village Jourdain, Laurent M., architecte qui travaille là-bas à une réhabilitation * en cours :

Le point de vue est celui de L’ex Cité administrative, donc. Merci ! Il doit y avoir un bon gros désamiantage au passage, je suppose. C’est déjà fait, répond Laurent. Les travaux s’achèveront en octobre.

Là, devant, sur la place de l’Arsenal, j’avais tourné un mois de Novembre pour une grosse prod, vers 1988 :

« Henry and June »

De Philipp Kauffman, le réalisateur qui est connu pour avoir fait « The right stuff », ce film sur l’épopée des premiers cosmonautes, inspiré par Armstrong, avec Clint Eastwood.

Le pitch : les vies parisiennes de Henry Miller ( auteur du roman « Jours tranquilles à Clichy »), sa compagne June, jouée par Uma Thurman (mon amie Elise P avait été castée pour faire la doublure de ses seins).

Leurs relations avec Anaïs Nin, écrivain, elle aussi, sur fond de Paris arty entre Montparnasse et Montmartre, place Clichy, etc.

Anaïs Nin est une écrivain de grande qualité. Une femme libre, comme on disait. Fine féministe avant l’heure, elle vivait dans l’un de ces charmants passages pavés fleuris du quatorzième arrondissement, la Villa des plantes.

Maria de Medeiros jouait Anaïs Nin. Comme je la connais, j’ai pu lui faire un coucou dans sa roulotte. Ça m’a réchauffé pour cinq minutes dans la nuit de novembre. C’étaient deux nuits de tournage.

Les figurants

On était nus, enfin en slip et sandales, pieds nus donc, torse et jambes peints en bleu ou bronze, vêtus d’un pagne en paille : déguisés en égyptiens ou en Romains. En novembre. Tournage extérieur nuit. Dans les 250 figurants. Assez glagla et très bon souvenir d’un collectif informel :

C’était une scène de bal géant avec fanfares, comme il y en avait à l’école des Beaux-Arts dans les années Vingt Trente. Ça finissait toujours dans la lie festive…

Marrant aussi d l’avoir fait, ce tournage, comme une mise en abîme.

Parce que dans ces années 87/95, j’allais dans des cafés où répétaient des membres de leurs fanfares d’école, les fanfareux, et faisais parfois la fête avec des étudiants des beaux-arts et d’architecture, dans les troquets près Odéon, vers l’angle des rues Mazarine, Guénégaud, Jacques Callot, de Seine.

Je croisais parfois au comptoir, ou prenant l’air devant le troquet, l’un de ces mecs déjà parcheminés, comme les antiquaires et marchands d’art du quartier, empestant le cigare.

Mais celui-ci vous avait un drôle de sourire un peu torve, faussement cynique, des yeux espiègles, le tout assez attachant. C’était Roland Topor. Un artiste et écrivain qu’on aime bien. Y avait aussi Antoine Blondin, écrivain parisien, sur sa fin. C’était au Balto.

Notre bande s’en foutait, sauf moi. On riait, d’avoir bu Meteor et Picon jusqu’à plus soif, dragué avec succès, dansé sur les fanfares se produisant dans la rue, que ce soit là où devant le bistrot L’Assignat, face à la Monnaie de Paris, où les fanfarons répétaient sous le comptoir, dans la cave. Avant d’aller jouer sur la passerelle des Arts pour faire un peu de tune.

Figurant pour figurant, cela me rappelle que mon actualité professionnelle en mars est, comme moi, plus mince qu’il ne faudrait.

J’aurai au moins plaisir à redétruire le mur de Berlin pour meubler ces temps vides. D’autant plus que j’en ai longtemps gardés quelques cailloux. Pas de temps vides, du mur de Berlin. Égarés après quelque déménagement…

« Bonjour,

Nous vous confirmons votre figuration à la chute du mur de Berlin en 1989 sur le film JUJU réalisé par Olivier Breiner.

Le tournage est prévu les Jeudi… & Vendredi… Vous pouvez d’ores et déjà bloquer ces dates ! Pour rappel, le tarif figuration cinéma est de 105€ brut/jour + les heures supplémentaires. Il y aura, peut-être, un essayage costume, rémunéré 25 euros, si on vous appelle. »

En profiter pour essayer d’autres costumes existentiels que les miens ?

Il est pas beau, ce Wall/ Mauer/ Mur ?

Bien sûr, j’étais journaliste sur le tournage, la réalité de ma fonction rejoignit une fois de plus la fiction…

*

À Morland, onze immeubles réunis en un seul

« Ce n’est pas un banal programme immobilier mais la naissance – annoncée pour l’été 2021 – d’un nouveau quartier en plein cœur de Paris, face à la Seine. Autant dire une rareté. Avec ses 43.600 m2, « Morland Mixité Capitale », dans le 4e arrondissement, compte parmi les deux projets phares de Réinventer Paris I.

« Le site est unique, mais assez inerte aujourd’hui ; nous allons le faire revivre, le transformer en lieu de vie largement ouvert au public », se félicite Laurent D, président du groupe qui porte le programme lauréat. »

Nous sommes ici sur la troisième île de Paris, rattachée à la rive droite en 1841. Sur ordre de Louis-Philippe, le bras du fleuve a été comblé et transformé en un boulevard (Morland). L’endroit a abrité des troupes militaires, des hangars, puis la préfecture de la Seine, construite entre 1958 et 1964 par Albert Laprade, architecte en chef des palais nationaux… »

Puisqu’on est pas loin du Marais, s’impose un crochet pour la réouverture du musée Carnavalet. Au printemps si le dieu covideur le veut bien. C’était prévu pour le 23 mars, de mémoire, après discussion avec une jeune fille du service communication fumant un clope devant…

https://parissecret.com/paris-apres-plus-de-4-ans-de-renovation-le-musee-carnavalet-a-enfin-acheve-son-chantier/

#parallelespotentiels #christopheriedel #paris #sullymorland #75003 #tournage #henryandjune

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s