Renaissance du Paris de l’agence Roger-Viollet

Ceux travaillant dans l’édition ou.ls presse y ont tous commandé des images de la capitale. Les amateurs de photos et passionnés de Paris connaissent aussi ces deux noms : Albert Kahn (dont la Maison-musée et les merveilleux jardins sont à Boulogne) et Roger-Viollet. Un fonds riche de six millions de photos.

Une agence auparavant vieillotte, juste derrière l’Académie française, au 10 rue de Seine, elle était devenue poussiéreuse et avait coulé. On n’y croyait plus.

Reflets de la coupole de l’Académie française, petit square de charme : on est bien à Saint-Germain-des-Prés.
Le tirage de saison… Et d’actualité. Usage de masques pour les répétitions d’une comédie hollywoodienne.

Elle a pourtant rouvert depuis peu avec une très intéressante sélection de clichés et une déco ayant su valoriser les dossiers verts de l’ancien classement.

Cette agence de photo du siècle dernier, du nom de la fondatrice, Hélène Roger-Viollet, est une référence internationale dans le secteur de l’archive photographique. 

Magnifique décoration, les travées de rayonnages couvertes de boîtes en carton vert sont conservées, et peuvent même être prises en main.

Le repreneur du lieu, Gilles Taquet, raconte que les photographies à l’intérieur sont des copies qui peuvent être reproductibles si elles venaient à s’abimer. Des fois qu’on aurait pas compris…

Ne reste plus qu’a s’asseoir sur un des sièges et absorber des histoires visuelles de Paris, de Moscou, des Etats-Unis ou dieu sait quoi d’autre sur l’écran de l’ordinateur menant aux archives.

Et puis à se faire son choix en piochant du regard les nombreuses galeries d’art de la rue de Seine. Jusqu’au croisement avec la rue de Buci où on s’offrirait bien, aux beaux jours revenus, une terrasse ou un café au comptoir…

www.roger-viollet.fr

Le lieu dédié à la photographie d’archive présente maintenant un espace d’exposition de 100 m², un espace de consultation et un espace de vente de tirages. Pour l’ouverture, un choix de 40 photographies d’icônes, de Marilyn Monroe au Mime Marceau en passant par Johnny et Coluche, Giscard et Chirac décontracté sur canapé.

130 euros le format A4, 300 euros le format A2, sur du papier baryté 310gr, tous poinçonnés pour l’authenticité. Tant qu’à faire… Et ça le fait !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s