Biberonner l’illusion

Comment endurer le monde sans s’endurcir ? Et où est le curseur de l’endurcissement ?

Il cherchait toujours la recette, avec les ingrédients habituels :
Légèreté un peu feinte, distanciation par l’humour bien réelle…

L’été indien, cocktail du Syndicat, 51 rue du fbg St-Denis

Nous (sur)jouons tous un peu cette partition. Il le faut. Mais comment prendre les choses à la légère avec sérieux ?

Comment faire pour accepter chaque jour et son lit de mauvaises nouvelles, d’injustices cruelles, de morts absurdes, d’obscénités financières spéculatives demandant au monde un rendement de 10% par trimestre, en guise d’éthique d’avenir ?

On endure, on endure, c’est rare de s’adoucir, à ce jeu là.

On s’endurcit. Mais faudrait pas de trop. Juste assez pour ne pas se laisser mourir du spectacle du négatif.

Mais pas trop. Sinon on devient politique, trader, pion énarque de haut vol…

Prière de ne me réveiller que pour les bonnes nouvelles. J’encaisserai les autres pendant mon sommeil !

Pour mieux s’oublier, s’affranchir du poids du monde… On biberonnerait avec grâce en profitant des derniers jours d’un été enfantin attardé débordant sur l’automne .. 

Nipple en anglais veut justement dire tétiner, biberonner, c’est-à-dire tisaner une bouteille.

Grace Jones tétina pour la galerie dans une interprétation rare de cette chanson :

Nipple To The Bottle : version, saccadée, sur la corde raide de l’équilibre…

https://youtu.be/KkL8slW6bdQ

Tisaner la réalité, voilà ce qu’elle préconisait. Ce qui rejoignait – en tyrolienne – le besoin de légèreté qui s’exprima fin 2020.

Pour contrer les pesanteurs d’une réalité plus dure à cuire que jusqu’alors. Avec de vrais morts dedans au lieu des écouteurs dans les transports pour tout oublier  ou presque…

En plus, il faisait 30 en septembre, puis 13, avant la chute du Groenland, du cours Tesla, des kryptos. Sans oublier l’implantation du programme de puces cervicales d’Elon Musk chez cinq millions de volontaires.

Rascal disait que ça se paierait, cette chaleur insensée. On aura des cyclones, bientôt. Des masques à gaz pour de vrai  aussi, lors d’un virus du futur proche. Mais on ferait preuve de légèreté. Et tant mieux.

L’art est ce qui rend la vie plus intéressante que l’art, n’est-ce pas ?

Pure ícone, un temps  retouchée par un communicant, Jean-Paul Goude, SuperGrace vieillit fort bien.

Elle a 70 ans…

Et défila à Paris en 2019 pour Tommy H…

Chapeau, l’illusionniste !

Les Humains sont devenus les outils de leurs outils. Henri David Thoreau, vers 1865

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s