Musée privé, regards intérieurs (au fil de soi)

Puisqu’on a du temps à revendre, (sauf si l’on doit laver son linge en confit familial) on pourrait lire cela à tête reposée. Dans ce canapé qui va s’avachir, si l’on ne le secoue pas chaque matin du Monde : on y voyagera.

wp.me/p2WQEC-1zy

4 réflexions sur “Musée privé, regards intérieurs (au fil de soi)

  1. cher ami je vous li depuis longtemps outre que les sujets sont tellement futiles et de par leur superficialité ne nous font pas oublier le tragique où nous vivons, les fautes d’orthographe rendent la lecture insupportable au-delà de 3 lignes

    J'aime

    1. Comment oublier le tragique où nous baignons ? Lisons, Lison, oublions.
      Vous aurez vu, à propos de sujets futiles – et donc utiles – que le chanteur Christophe est encore intubé ?
      J’espère qu’il s’en sortira
      J’espère que nous en sortirons

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s