Coucher de ☀️ à La Havane, grillons ultrasoniques, Cuba aujourd’hui

Ce début de soirée à La Havane, au bord de la piscine du plus bel hôtel de la ville ouvert en 2017 n’a rien de révolutionnaire. Pourtant le cliché est parfait et la terrasse tutoie la coupole du Parlement toute proche, à gauche.

Où est-ce ?
Le Gran Hotel Manzana Kempinski de La Habana ou « Manzana de Gomès est très symbolique : il a été le premier hôtel de luxe à ouvrir à La Havane depuis la Révolution de 1959.

Modestement, on hasardera que la vidéo que vous allez voir serait le Grand Prix du jury du crépuscule presque parfait

Jugez par vous même ! Encore un peu et c’était Hotel California en fond musical pour un slow de têtes dans une piscine. À voir ici.

Les 60 ans de la fameuse Révolution guevariste et castriste furent commémorés le 1er janvier 2019 par Raoul Castro, 86 ans, d’une voix enrouée, à la télévision. Il a quitté le pouvoir en mars 2018 en conservant de nombreuses responsabilités en sous-main..

On regarda ce discours un soir, affalé sur un lit de Casa particular, du côté de Camaguey, à l’Est de l’île. Après la marche de découverte du matin, puis la seconde, voire la troisième… Après 18 kilomètres au podomètre, on apprécie les pauses recharge au lit devant la télé, quand on en a une ! En plus les programmes cubains (19 chaînes) ne sont pas mal.

L’hôtel Manzana donne sur la Vieille ville (Habana Vieja), la coupole du Parlement, le grand Théâtre lyrique, Opéra brillant de tous ses feux…

L’hôtel a investi le bâtiment historique Manzana de Gómez du début du XXᵉ siècle : c’était le premier centre commercial de Cuba… Tout un symbole.

Ici, pas de grillons.

Par contre, j’en avais un, invisible évidemment, donc insoupçonnable : il était sur le sol de la douche de la chambre à la Casa particular de Vinalès. Nelia, la maîtresse de maison, peintre autodidacte ayant renoncé faute de matériel, me faisait des crêpes comme à sa nièce, une omelette de 11 heures (tortilla) comme à son mari.

Un son déchirant l’oreille

Car ces grillons émettent sur une fréquence ultrasonique si stridente qu’on la croirait électronique. J’imagine assez les maux de tête des Américains que vous allez découvrir ci-dessous !

Mystérieuse affaire et bilan du Cuba d’aujourd’hui…

Un peu d’Histoire fraîche :

« C’est un bruit qui a entraîné une vague de migraines, de nausées et même de légères lésions cérébrales chez certains diplomates américains en poste à Cuba entre fin 2016 et août 2017. Un bruit de fond que les autorités américaines ont pris pour des interférences dûes à des appareils acoustiques perfectionnées cubains. ll s’agissait en fait de l’accouplement des grillons.

Gel du rapprochement diplomatique entre les deux pays

Un air de guerre froide avait même de nouveau soufflé entre les deux pays alors que les relations se normalisaient depuis peu. En réaction à la vague de malaise des diplomates, les États-Unis retirent par exemple les deux tiers de leur personnel diplomatique de Cuba, suspendent leurs activités consulaires à La Havane, et même ordonnent l’expulsion de 15 diplomates cubains du territoire américain.

Bref, on est aujourd’hui bien loin des espoirs formulés le 17 décembre 2014, lorsque les États-Unis de Barack Obama et le Cuba de Raul Castro se rapprochaient.

Retour des sanctions, frein au tourisme, etc.

Conformément à l’esprit du 17 décembre 2014, Cuba et les États-Unis ont rétabli leurs relations en juillet 2015 après plus de 50 ans de rupture, mais le Congrès américain, toujours très anticastriste, a maintenu l’embargo économique en vigueur depuis 1962, contre la volonté de Barack Obama.

L’élection de Trump marque ensuite un gel des progrès, Trump s’appuyant sur un électorat resté anticastriste, notamment en Floride, pour prendre le pouvoir. Il ne revient cependant pas sur les relations diplomatiques, mais rétablis des sanctions, en novembre 2017, sur les investissements américains sur l’île. Et puis avec l’affaire des mystérieux sons, et le retour des deux tiers des personnels diplomatiques américains aux États-Unis, c’est le tourisme, via l’obtention des visas bien plus difficile, qui est très touché, alors qu’il était en plein boom.

Le coût de l’embargo

Le nouveau président cubain Miguel Diaz-Canel clame sans cesse l’innocence de son pays, Poutine est accusé d’être le grand organisateur de cette déstabilisation sonore !

Le ministère des affaires étrangères cubains chiffre le coût du blocus entamé en 1962 à 134,499 milliards de dollars…

Raoul Castro lors de son discours du premier janvier l’a estimé à 4,3 milliards pour 2018.

Malgré tout, on sent que le conflit entre les deux pays est peut-être en train de s’achever.

Aux États-Unis d’abord, les anticastristes disparaissent et les jeunes descendants de Cubains vivant aux États-Unis poussent à une normalisation des relations entre les deux pays.

Du côté de Cuba

ça bouge beaucoup aussi. Cuba a célébré la semaine dernière le 60e anniversaire du régime castriste, mais aujourd’hui les Castro ne sont plus à la tête de l’île. Fidel a quitté le pouvoir en février 2008, imité par son frère Raoul en avril 2018.

Le mot « communisme » a disparu du projet de Constitution rendue publique en juillet dernier et qui sera soumis à référendum en février prochain. Et s’il reste des doutes sur les libertés individuelles, ce projet marque clairement une évolution idéologique avec notamment la reconnaissance de la propriété privée.

Enfin, ce dimanche 6 janvier, José Ramon Fernandez Alvarez est mort. C’est un vieux monsieur de 95 ans dont le nom ne vous dit peut-être rien, mais c’est lui qui commandait les forces cubaines lors de la tentative de débarquement des anticastristes soutenu par les Américains dans la Baie des Cochons.

Le symbole d’une page qui se tourne… »

Source : France Info, 4/1/19

2 réflexions sur “Coucher de ☀️ à La Havane, grillons ultrasoniques, Cuba aujourd’hui

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s