Bordeaux en mue (à Bacalan): carafe géante de la Cité du Vin, bunker de la Base sous-marine…

Joies du contraste architectural, rapprochements inattendus. La Base sous-marine de Bordeaux de la WW2, sorte de paquebot de béton brut à fond plat, est un récent lieu d’exposition.

Dans le no-man’s-land de la construction d’un nouveau quartier : Bacalan. Il est en fin de mue. D’ici moins de deux ans, ce sera du tout beau tout neuf, trop neuf, bien fini…

Ce quartier est desservi par le tramway jusqu’à La Cité du Vin. Puis, il faudra marcher ou rouler en voiture.

En approche, l’on croise au début et le long des quais fluviaux :

– Le récent pont-levant Chaban-Delmas, du nom de l’ancien maire gaulliste, aux allures de plateforme d’envol futuriste pour vaisseaux Star Trekien. OOn aime bien… Une fois, la fameuse frégate de l’Hermione (dont le port d’attache est Rochefort, une autre belle visite à faire est à son bord) est passée en-dessous. C’était beau…

– Dominant le pont, la belle et officielle Cité du Vin : une carafe d’architecte géante assez élégante, quelques excès dorés en devanture, en façade, peut-être. Le rendu en reflet solaire est joli. Alors on pardonne à cette broderie métallique : elle a du charme, du glamour. Ici, le temps gris la dessert…

Gros plus : le parcours muséographique vitivinicole sur l’Histoire et les histoires du vin, le riche passé bordelais en la matière, est très attrayant. Et il s’achève par une dégustation au sommet comprise dans l’entrée. Des vins jeunes, du monde entier, quin peut choisir. Bonne idée. Top vue. On aperçoit toute la zone de ce nouveau quartier qui sera bientôt terminé.

– Juste en bas, on voit  » les halles de Bacalan » aux bons produits de bouche de service. Toute belle, toute neuve…

Un peu plus loin le long du quai, le futur musée de la Marine. Qui devait ouvrir cet été 2018 avec une expo Monet. Et ouvrira en fin d’année, voire début 2019.

15 minutes de marche après le long de l’eau, entre des parkings et entrepôt , la Base sous-marine apparaît au loin. C’est plus pratique en voiture, ca vous a du coup un petit côté initiatique  » ça se mérite  » en y allant à pied…

Sans compter une agréable rencontre a l’arrière d’un combi Volkswagen bien seventies avec deux jeunes filles du jour… Bon, un apéro improvisé, ce fut tout !

La Base Sous-marine de la seconde guerre mondiale a ouvert au public en avril, après une grosse phase de mise au norme. l’Expo de cet été ( jusqu’au 23 septembre) montrait le travail de trois générations de street artistes de qualité. Excellente sélection, finie, hélas…

Il faudra voir une prochaine exposition sur de toutes autres thématiques.

Atmosphère. Voici quelques artistes posant devant leurs œuvres, ainsi que le co-Commissaire d’exposition…

Le co-Commissaire d’exposition. L’autre est Mister Nagerro-Lasserre, collectionneur et responsable de l’association « Artistik Reso ».

Un must see!

https://www.bordeaux-tourisme.com/offre/fiche/exposition-legendes-urbaines-a-la-base-sous-marine-a-bordeaux/FMAAQU033V50CF8O

#visitbordeaux #legendesurbaines #streetart #parallelespotentiels #bordeaux #labasesousmarine #submariner @ Base sous-marine de Bordeaux

#parallelespotentiels #architextures #archilovers #bunkers #basesousmarine #ww2

Fabulous summer exhibition « Légendes urbaines » in Bordeaux focusing on 4 générations of streetartists in recent @base sous-marine, opened since 03/2018.

4 réflexions sur “Bordeaux en mue (à Bacalan): carafe géante de la Cité du Vin, bunker de la Base sous-marine…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s