Monte Estoril : Museu da música portuguesa  » Casa Verdades de Faria »

Mes adresses secrètes au Portugal… Un de ces lieux discrètement merveilleux. Un manoir néo-gothique dominant Estoril, près de Lisbonne. Une fabuleuse collection de violes, mandolines, guitares 🎸 portugaises. C’est le  » Museu da música portuguesa » situé à Estoril.

On l’appelle la « Casa Verdades de Faria ». Cette superbe bâtisse Belle- époque, flanquée d’une tour de château au sommet dentelé, est perchée en haut d’une des collines de Monte Estoril.

Elle abrite la collection d’instruments de Michel Giacometti, ethno- musicologue français qui y vécut.

Comme on l’envie… Ce manoir est très beau. C’est la petite adresse discrète du jour !

Le musée de la musique et guitare portugaise « Casa de Verdades Férias de l’ethno-musicologue Michel Giacometti se trouve dans le manoir blanc si romantique ou habita le poète Jorge O’Neil.

La sequence person : Il est en haut de colline, juste en face du rbnb d’une Joana et de ses parents, qui nous acceuilit cet été (mes filles et moi).

Le musée regroupe une bonne centaine d’instruments, des figurines de musiciens en terre cuite si portugaises, comme on en avait tous chez ses grands-parents. Moult documents et photos, ainsi qu’une une section sonore pleine d’enregistrements musicaux.

Il s’agit d’un fonds musical paysan de chants du Minho et bien d’autres régions.

Allez-y : vous ne verrez presque aucun touriste là-bas, en plus…

Le plua : la promenade dans les jardins du manoir, puis une fois ressorti, en descendant jusqu’à la promenade de bord de mer, le long de villas au style Belle Époque balnéaire, toutes jolies comme des bonbonnières, sera d’un grand attrait au regard. C’est élégant, c’est discret, c’est en retrait. C’est Monte Estoril

Pratique :

Monte Estoril : Museu da música portuguesa  » Casa Verdades de Faria »

www.cascais.pt/equipamento/museu-da-musica-portuguesa-casa-verdades-de-faria

Sur la ligne de train allant de la gare de Cais do Sodré ( En face du food market « – mercado da Ribeira) á Cascais. Station Monte Estoril – Deux stations avant le Terminus. 35 minutes de trajet, puis 15 mon de marche. Ou en bus de Estoril vers Cascais. Mais mieux vaut marcher pour découvrir ! On ne vous conseille pas les vélos de location de Cascais : Ça grimpe un peu trop.

La touche personnelle

PS : Des chants et musiques tels que j’en entendais avec la maman en Alentejo dans les années soixante-dix, de passage dans des coopératives.

Ceux, que Iris et Lou écoutent au casque sont du Minho ou de la Beira Baixa.

Les arrières grands-parents d’Iris et Lou étaient de Covilhã. Dans la région montagneuse déshéritée de la Serra da Estrela. C’est pour cela qu’ils immigrèrent, fuyant la pauvreté pour une vie de travail un peu meilleure en France. Comme tant d’autres gens…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s