Le monde est mon paysage & autres facettes d’une vie plus ou moins sage

J ai trouvé la piste sortant de mon petit nombril roi
J’ai cherché l’issue pour n’être pas fatigué de moi
J’ai trouvé de quoi sustenter ma faim
D’être sans fin

Le monde est mon paysage
La vie n’est pas un pays sage
Ou bien si ?

Précisément se doit-elle de l’être ?
Rien en toi
Ne le prétend savoir : Tu n’es pas un sage

La piste de sortie

Est la noire du Diamant Noir

Je ne puis la livrer
En belle livrée
Car elle n’existe
Qu’en moi

J’ai 54 printans ou 24
Je neige comme un enfant
Monte et cours les escaliers

3 marches par 3
Comme un adulescent

de la sensation d’exister

je tombe parfois

Je ne prends jamais d’ascenseur en descente
Rarement en montée

Claquerai d’un Avc

en ayant voulu
Attraper un énième métro

(arrivant Raccord à corps)
De trop

M’ennuie profondément…
Ce qui n’est plus tentant
Et ceux de mes contemporains
Boursouflés, essoufflés
Dans leurs escaliers

Soyez lestes
Ou ne soyez pas !

Soyez soie
Envers à soi
De tout coeur
Ou ne soyez pas !

Ne jamais perdre de vue l’essentiel :
L’essence du ciel
La quintessence du soi
L’emportera dans les escaliers

Le monde est mon paysage
La vie n’est pas un pays sage
Ou bien si ?
Précisément se doit-elle de l’être ?
Rien en nous
Ne le prétend savoir

Par contre, la concordance entre polygones, bien content de la savoir. Elle raisonne, juste et bien

Point ici de manifeste jeuniste, juste le bonheur d’exister de bon matin solaire dans le calme absolu

Des masses d’air à hautes pressions

Avant de repasser ce damné

First Aid test, qui me sapera la boréale pour la journée

Bien plus qu’une piste trop bien dammée où mes oreilles crissent…

=========================

Air Asia
CHRISTOPHE RIEDEL (Exp 13 Jan 2049) – 9 Credit [171129064815647302268000]

Deja , le cadeau du ciel de hasard pour commencer :

Un ReR direct de Gare du Nord á CdG
Le 13h43, pour ne pas le nommer
Je ne savais même pas qu’un tel luxe pouvait exister
Une chance sur 50 de l’attraper…
C etait decembre, le moment des vents secouant fort, vers le 11, puis vers le 20
Quand les poubelles s’envolent, Christophe aussi !

Le contraire est plus incertain…

One more time flying abroad
Une fois de plus Bangkok

passer de 3 à 28 C
Explorer sans fin, de côté toujours,
Par derrière
Fuir l’allée principale de l’existence

Big Member of Existence

Human ID 4 730 336 800-2099

Batch 021068

 

 

 

L’une de mes chambres de visions parisiennes. Où sont les folies de la… ?

L’un des deux funiculaires de Flaine, menant en haut de destin sans fin

 

En cerise sur la fin, un peu de Free J de l’ami (du lycée Monet) Thierry

(longtemps contrebassiste, défroqué vers la guitare).

« a wanderin’ search for an anonymous blues singer grave… »

 

Là, je danse avec la langue thaï (de l’île de Koh To vers Surat Thani)

Le point de vue de monsieur lambda du moment :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s