Rien n’est en pure perte

3

novembre 22, 2017 par Parallèles Potentiels

En pure perte
Agir en…
J’adore cette expression
il y a pure et perte dedans
En fait il n’y a jamais de pure perte
La gratuité est cette pure perte qui produit
de la sublimation
dans le soleil d’octobre tirant à sa fin

Nous ne serons jamais pure perte
nous le serons toujours
Par exemple quand je balaie les feuilles dans ma cour intérieure
j’en retrouve autant le lendemain :
Cela me vide la tête et c’est bien

Cette cour (où je fais ma gym au réveil)
Cette cour où je m’éveille chaque jour au monde
Tant bien que mal
(mais plutôt bien, somme toute)
je la conçois comme…
une extension de ma conscience

Alors, les feuilles mortes…
La pure perte est mon diamant cabossé
Une de ses facettes est la Catalogne
une autre la fée Carabosse du Laos prometteur

une troisième le passage d’une nuit
à l’heure d’hiver, ce mal décrété nécessaire :
Avec une heure plus ou moins de décalage
je revendique mon indépendance
Est-ce en pure perte ?

Non !

Je ne laisserai jamais la réalité dire
qu’elle s’accommode mal des bonnes intentions

Je suis pure perte
J’agis, agite, j’immobilise
Jamais en pure perte

57526_133619500020487_3493505_o

EntrIvan Aivazovsky – The Ninth Wave

Avril est la plus belle des pures pertes retrouvées, semant ses pistils
Cette pure perte se découvre d’un fil
comme cette surprise catalane
renvoyant à un passé
qu’on croyait refoulé

Comme tout ce qui nous dépasse…
feignons d’en être l’instigateur
avait dit Cocteau

Oui, j’en suis l’instigateur
Je pense, donc j’essuie
Et pas toujours en pure perte

Pourtant, ce n’est pas vain
rien n’est vain sauf vous et moi… et encore !

Oui, je sais, le roseau pensant, sa beauté, sa puissance d’éphémère en bande organisée… Et cette capacité à tirer l’espoir y compris de la mélancolie. Ce ton si présent dans les voies des chanteuses de jazz.

=================

Un groupe de catholiques indiens descendant du Mont des oliviers chantent… une mélopée ponctuée d’interférences de la partition du réel d’un mardi matin à Jérusalem. On n’est pas dans le gospel…

#AjtIsrael2017 #parallelespotentiels

==================
Vingt mille lieux sur la Terre
Encore à explorer
Je suis en pure perte
et j’en suis fier

P61022-171121

Une malle pleine de vie(s).

===============

Annie versaire a encore frappé : Merci à tous
Pour ce vendredi 13 annif.
Bise d’un an
jusqu’au suivant
En repassant par
la case printemps !

================

L art servirait aussi à se protéger (des affres) de la vérité, aurait dit Père Nietzsche. Un remède contre la Mélancostalgie ? Ca me plait. Et à vous ?

================

Je me souviens de #MarionVernoux (qui sauve dans ce premier roman, MobilHome les meubles que j’ai perdu. Bref, elle relie des tranches de vécu à ses meubles. Elle, connue dans un autocar vers Serre Chevalier avec le grand Rufus et sa grande Catherine.

Qui m’avait dit, lors de la boum de la colo, après m’avoir roulé un gros palot sous les stroboscopes, : sois beau et tais-toi !
Consigne que par la suite pas assez ne respectai.
Tout cela un bon paquet de temps et de gens plus tôt…
Combien l’on vit entretemps partir ou arriver…
point ne veux m’en souvenir

============

Le quartier Oriente (Parc des Nations) est à Lisboa
Ce que Bercy est à Paris : un agrégas trop neuf
Je ne suis ni d’ici
Ni de Paris : Pourtant j’y suis

==============

La Bettencourt disparaît : Je m apercois que Liliane L’Or m’a couché sur son testament. A moi tout l’art du monde ! Parce que je le VoLoto bien ! En plus, sa fameuse creme anti brides aux molécules d’immortalité me pepsera à vie !

============

Air Tourista, verylowlowcost Airport City: Airline Tycoon joue à merveille l’absurde (Tati)que des petites misères aéroportuaires embarquantes.
Avec une pincée spéciale pour le security double (ou triple) check sous les aisselles : ungrandmomentquetouslesvoyageursconnaissent… 🤘😱😹

21743072_527321620943574_9173335964926954144_n
#lesaccrochecoeurs2017
#parallelespotentiels #leloupblanc
« La compagnie Deracinemoa joue beaucoup sur la dérision et le décalage. Ça nous parle d’embarquement à bord d’un avion à travers l’escalier qui nous mène jusqu’au septième ciel. Mais de nombreux déboires vont émailler le parcours des voyageurs ».
Jacques Humbert pour Ouest France

============

Tout est en pure perte

n’est-ce pas ainsi

que ce monde

est grand

pour ceux

qui l’habitent

de leur temps ?

 

Mais il fut

déjà dit ici

que le temps n’existe pas

mis à part celui des miroirs vivants

3 réflexions sur “Rien n’est en pure perte

  1. ChristineL dit :

    Photo de Adrian Paci à consulter (impossible pour moi de l’insérer) voici le lien . passerelle d’avion non humoristique http://4.bp.blogspot.com/-6tw8T-JFMh8/UUHJX3tLIbI/AAAAAAAANLs/4qV6N1oe950/s1600/525193_489152994454841_1476617446_n.jpg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email to follow Paralleles Potentiels

Rejoignez 2 058 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :