La recette du vrai feu d’artifice (de soi)

9

juillet 17, 2017 par Parallèles Potentiels

Tant qu’on a la tête dans les fleurs,
le temps passera toujours moins plus vite

Les vertus de la tête dans les fleurs sont sans fin :
elle empêche les rêves de faner
fait mûrir les pêches à point nommé
lévite au-dessus des ocres nuées

fait reculer l’aigreur des blasés…

PS : et pour le professeur Mama De la sortie de Métro, augmente les ardeurs, diminue le risque d’obésité des surfeurs

C’est bien connu, avoir le nez dans le jasmin rallume les désirs de vie des corps défaillants bien après le bouquet final

C’est la recette d’un vrai feu d’artifice

Tomberont alors du ciel
framboises et rires des bébés
déclenchés dans les bras de leurs pères faisant
« Brrrrrrrreubeubeubeu »
les lèvres paternelles se gondolant
produisent toujours la même valeur ajoutée hilarante

Tomberont aussi du ciel des myriades de fraisiers
crémeux comme une vie
à la vraie vanille
Bourbon ou Mada
à pourlécher sans fin

Les fraisiers chus du ciel gagneront une acidité bienvenue à baigner dans un suc
de citron-caviar pressé et soldé
par des dieux enfin compatissants
dont les perles naturelles (celles du citron, hein, et pas comme ces saloperies issues d’une cuisine moléculaire caduque)
éclateront sous la langue tandis qu’on les presse distraitement.

Bien sûr, ils empêchent aussi les âmes de se répéter sans fin et de chercher leurs clefs au moment d’effectuer la navette domicile-travail-sans domicile grâce au dézonage du monde (effectif depuis 2317 de l’ère de celui qui le dit).

Le citron caviar est un agrume rare

Cette plante épineuse de la famille des Rutacées dont l’espèce-type est originaire des forêts australiennes était à l’origine consommée par les aborigènes, puis les colons européens. 
Aujourd’hui, c’est une nouvelle tendance de grands noms de la cuisine. A Rungis, un kilo de ce fruit coûte entre 280 et 350 euros. Mazette…

citron-caviar.jpg
Les petites feuilles du citron caviar sont très parfumées et peuvent également être utilisées pour aromatiser les plats et les boissons.

Oublieux serons-nous enfin
du sempiternel été
rabattant les oreilles
avec le velours
suavement râpeux
de paupières
en peau de pêche

Prophétie riante
du 14 juillet
Hommage aux Iris
Datée 07/07/77

Il y aurait aussi un peu de Mertensia maritima

Plante rare, vivace et rampante de la famille des Boraginacées au goût iodé. On croirait vraiment bouffer de l’huître.
Des feuilles couleur bleu-vert, légèrement croquantes, exhalant le parfum caractéristique de l’huître. Ses autres noms sont Mertensie maritime, Pulmonaire de Virginie, Sanguine de mer, Oyster leaf.

Et puis du Cédratier Main de Bouddha (Citrus medica Digita)

Un agrume rare originaire d’Asie du Sud-Est, famille des Rutacées. Cet arbuste épineux mesurant de 3 à 5 mètres de hauteur produit deux floraisons au cours de l’année, l’une au printemps, la seconde en automne. Ses fruits spectaculaires sont mûrs en automne, jaillissant le 14 octobre vers mon corps sans cesse rené. Le jour de mon anniversaire, tant qu’à faire..

Les fruits mythiques très aromatiques de cet agrume sont originaux, divisés en sections ressemblant à des doigts.

citrus-medica-digitata-cédratier-main-de-bouddha-plant-1.jpg

Les fruits  du Cédratier Main de Bouddha peuvent être utilisés crus, confits ou en confiture. Il est également utilisé en pâtisserie, en confiserie, en liqueurs ou à des fins décoratives ou encore en parfumerie.

La chair blanche interne n’est pas amère comme celle de tous les cédrats, ainsi les doigts peuvent être coupés et tranchés avec la peau, et utilisés dans les salades ou parsemés sur des poissons comme le lieu noir, injustement dénigré : il est fort bon.

Il est traditionnellement offert à Bouddha et à moi…

Dans des temples bouddhistes. Ce qui paraît assez logique, tout compte fait. Selon la tradition, Bouddha préfère lorsque les doigts du fruit ressemblent à une main fermée, symbolisant l’acte de prier. Je les veux ouverts !
Le fruit est offert en tant que porte-bonheur au Nouvel an chinois. Il est rustique jusqu’à -3°C. Et nos émois jusqu’à -333…

19989626_10155557845368734_4810410554130558979_n.jpg

7b6c79d92a3bed589ac9c2087af04080.jpg

9 réflexions sur “La recette du vrai feu d’artifice (de soi)

  1. BG dit :

    voici une idée de bouquet,pour être sûr que l’été ne revienne pas…. les couleurs joyeuses seront franches et sans retour et les rêves ne se faneront pas parce qu’ils n’auront pas le temps d’éclore. Il vous faut donc: clématites, narcisses jaunes,calotropis, oléandre blanc, azalée rose, lantanier et belladone. En saison, on peut ajouter du muguet. Et le tout saupoudré d’un peu de poudre de perlimpimpin….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email to follow that flow/Pour suivre ce blog

Rejoignez 2 045 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :