Rouge feu, Rose Bonbon, Tiepolo

Poster un commentaire

juillet 23, 2016 par Parallèles Potentiels


Socca d’occasion, sortant du rouge intense du marché provençal du vieil Antibes resté dans son jus…

Cerveau pois chiche des jours trop chauds après 3 heures de marche urbaine lente…

Galette niçoise soca mangée au marché Provençal un 14 juillet, accouchement sortant du four a soca, masse chaudasse

Masse pour masse, une pensée pour Nicolas de Staël, qui s’est jeté comme une crêpe sur les remparts, enfin à côté, en 55, à 41 ans, alors qu’il vivait dans une si belle maison d’une si belle famille, portant aujourd’hui plaque « la Maison Staël », dominant les remparts, tant qu’à faire, rue de Revely, à quelque pas du marché provençal ou j’avais ingéré ma galette socca, bu un café en terrasse pour le grouillement humain de profusion occidentale, acheté des olives niçois pour les ramener à Paris (en ayant mangé la dernière ce midi).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ici vécut un bon peintre, de très bonne famille russe, Nicolas de Staël.
Tanké, quand il n’était pas a Paris, dans cette belle villa familiale jaune depuis peu de temps, finalement. Près du musée Picasso dominant les remparts. il se liquida à 41 ans, sen jeta en 55. Sans rempart, après sa pratique de l’art, non salvatrice. L’oeuvre est plus forte que l’homme…
#art #painting #antibes #juanlespins#parallelespotentiels #sky #beauty #house #villa#oldwalls #remparts #cotedazur #france #france

En Sous main, le souvenir lointain, dieu sait comment, du Rose bonbon,

Boîte parisienne active vers 80

Association par synésthésie avec Marcel Prose

Avec Rose C la vie

Se souvenir de plus qu’on a vu

Avoir vu plus que ce dont on se souvient

Giambattista Tiepolo, « Apollon et Daphné », 1744 – Texte de Marcel Proust .

« La robe de Fortuny que portait ce soir-là Albertine me semblait comme l’ombre tentatrice de cette invisible Venise. Elle était envahie d’ornementation arabe comme Venise, comme les palais de Venise dissimulés à la façon des sultanes derrière un voile ajouré de pierre, comme les reliures de la bibliothèque Ambrosienne, comme les colonnes desquelles les oiseaux orientaux qui signifient alternativement la mort et la vie, se répétaient dans le miroitement de l’étoffe, d’un bleu profond qui au fur et à mesure que mon regard s’y avançait se changeait en or malléable, par ces mêmes transmutations qui, devant la gondole qui s’avance, changent en métal flamboyant l’azur du Grand Canal.

Et les manches étaient doublées d’un rose cerise qui est si particulièrement vénitien qu’on l’appelle rose Tiepolo. »

Marcel Proust

16 mars 1955. Un amour qui se refuse pousse le peintre Nicolas de Staël à se suicider. Gâchis. Repoussé par une femme aimée, effrayé par le succès, le peintre russe saute dans le vide depuis sa terrasse d’Antibes.

Stael copyright Le point

Une passante remonte la minuscule rue du Revely, derrière le port d’Antibes. Elle distingue une masse sombre sur le trottoir. En s’approchant, elle découvre avec horreur le cadavre d’un homme vêtu d’une chemise, d’une veste et d’un pantalon bleu. Aux pieds, il porte une paire d’espadrilles. Elle s’affole, appelle à l’aide. Il semble avoir été la victime d’une chute. On lève la tête. On aperçoit une terrasse. Il a dû sauter de là. Cet homme doit être le peintre qui s’est installé dans la maison en octobre dernier. Effectivement, cet homme mort, c’est Nicolas de Staël, 41 ans…

====================

Série Sad/Happy

1\2: Sad
#autoretrato with #flower and #light #france#parallelespotentiels #riviera #mougins #passion#light

sad passiflore Riedel

2/2Happy Passiflore face #autoretrato with#passiflore

Happy Passiflore face autoretrato with passiflore

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email to follow that flow/Pour suivre ce blog

Rejoignez 2 051 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :