Effleurer l’Inaccessible/ Thai Memories/Queue de cyclone philippin

Poster un commentaire

février 26, 2016 par Parallèles Potentiels

Les coraux du jour au réveil quérir le long de l’eau

Resta juste le temps sur le port

de manger

après avoir enregistré sur le ferry

auprès du chef de bord transexuel

en tailleur bleu, à la voix gravautoritaire

une derniere crèpe mangue fraîche

filaments de coco rapée

 

En partant de mon ressort véreux

à Koh Tao

Le même matin

vus deux écureuils

cadeaux de dernier jour

 

Avant de repartir par le ferry Lompraya de 9 heures

vers Surat Thani

faits exprès

pour moi

ces deux écureuils

détalant le long d’leur tronc

d’arbre à mon passage

 

si mignons, si frais

comme à 20 balais :

un casting presque parfait

Synchrone, d’un roux mat

mais quand même rutilant

IMG_20100104_161052

en face des taxis haranguant le chaland

Fauteul corail tamarin citron, KohSamui

Trouvailles du jour sur le fauteuil d’une chambre à L’Intercontinental : tamarin sur corail, bébé aubergine, citron vert souvenir du jour du cours de cuisine thai Au Six senses Hidaway

 

J’avais proposé au vieux taxi-scooter qui m’avait transporté à l’arrivée

mon bagage entre ses jambes

de lui  payer une

derniere crèpe mangue fraîche

filaments de coco rapée

sur le port :

Il déclina l’offr

Les coraux du jour au réveil quérir le long de l’eau. Nager 10 milliards de kilomètres jusqu’à la collision des deux trous noirs primordiaux. L’ombre de la balancelle, aube onde gravitationnelle crépusculaire

wp-1451492016061

Les re/garder en main chauds

2015-05-24 15.32.28

Une règle intransigeante :

Toujours aller jusqu’au bout de la plage,

fusse t’elle longue de 10 kilomètres,

Ne pas rester avachi auprès de son son tuba

éviter de venir en décembre

L’eau est toujours trouble à cause des pluies diluviennes

45 jours depuis octobre

Plus les marées d’équinoxe vers le 20

Et la queue de cyclone Philippin

cela donne

10 jours assez mochards

====================

Ocres du Roussillon, main tendue

A Koh Pha-Ngan

pour règle du jeu

Toujours marcher

toujours nager plus loin

que le prévu, que le visible

(le long de la côte, bien sûr, s’agit pas d’se faire engloutir)

Come ça en allant nager vers la gauche du littoral

du ressort d’un français installé

en Thai depuis 20 ans, le Manali,

ou l’on avait dormi une nuit

se retrouver dans l’anse d’après

celle qu’on ne voyait pas

La, une bonne surprise en nageant m’attendait

Vu deux jeunes buffles timides à 10 mètres de mon corps animal dans l’eau,

comme penauds

pourtant aimant l’eau

Les voir s’y baigner

aux côtés de leurs jeunes maîtres thaïs

un des jeunes buffles plus hardi que l’autre,

des sourires échangés

pas de parlotte

nager à côté d’eux

sortir de leau chaude

les regarder de dehors sans mot dire

repatir à la nage

pour rallier mon Manali ressort

à 600 mètres

Déjà loin, après des rochers contournés,

éprouver sur la peau

Le froid d’une rivière

se jetant là

wp-1453123927717.jpg

Dans le golfe de Thaïlande,

face à L’intercontinental Baan Talling

au ponton idyllique pour les mariages au crépuscule

Voir le groupe des  5 îlots non loin

où les nids d’hirondelles cultivés dans des cavernes

finiront en potage baveux éponymes dans des restaurants chinois

Papillon surprise de Ko Tao

Voir le groupe des  5 îlots (The five islands) pas tr§s loin

de ma terrasse

et de ce papillon effleuré du regard

Ces îlots sont à la nage hélas

Bien trop loin pour moi

hélice

Qui suis, qui suis…

Plus proche du super zéro

Que de toutes les idées

de super-héros

Cours cusine thai

Le cours de cuisine thai du Six Sens susnommé, les sourires échangés avec cette cuisinière ne parlant que 8 mots d’Anglais. Autant que moi de Thai.

Another thai memory

En Thai en décembre (avec François et Julie), comme j’adore jouer les crabes agiles tout seul dans les énormes rochers littoraux, j’ai pris trop de risques. j’ai failli à 2 reprises en progressant m’étaler de tout mon long sur leur surface vraiment tranchante, genre quartz rugueux… Ma main a juste pris un autographe en me retenant. Une femme travaillant par-la qui m’a vu réapparaitre sur le ponton après la séquence rocheuse m’a dit : ne faites plus jamais ça, il y a eu tellement d’accidents ici…

C’est à Ko Tao, à 70 km du continent et il n’y a même pas d’hôpital sur place. Chanceux je fus… Ici, Julie au crépuscule près de ces rochers qui auraient pu m’être fatal (fataux, en petit tas écorché par terre je me serai retrouvé…).

Prise de risque excessive de ma part, comme quand j’ai dévalé en courant la fin de pente de La Soufrière, volcan guadeloupéen. Comptant sur ma sveltesse chaloupée de fil de fer pour ne pas tomber. Je m’étalai en bonne et dure forme come une pauvre crèpe à genou râpé. M’offris juste après une baignade soufrée dans les bains jaunes à l’entrée du site pour faire passer…

Ceci étant posé, en bon fil de fer, poids plume,  je  continue pour mon âge à être doté d’un sens de l’équilibre fluide hors pair…

A monter en courant tous les escaliers du monde

à éviter soigneusement les escalators en descente.

Derniers en date ? Ceux du métro à Shanghai.

Ce qui faisait bien rire les usagers.

Surtout si j’ajoutais (en anglais)

Les escalators, c’est comme les ascenseurs : Ils sont pour les morts.

Ou ceux, pourtant vivants (sans se rendre compte de ce privilège) qui le sont presque. Mon credo de vivant bipède : A la montée, quand on a le choix, toujours préférer les escaliers. Et en descente, je ne vous fais pas un dessin : Ceux qui  empruntent ascenseurs ou escalators en descente sont d’inertes corps passifs. Moi, jamais. C’est ma seule prétention…

IMG_20100104_212937.jpg

Le vendeur de Pancake de Koh Phangan ajoutant la banane tranchée, crèpe parfaite, huile de palme certainement innommable. Bis :

Restait juste  sur le port le temps

de manger

après avoir enregistré

auprès du chef de bord transexuel

en tailleur bleu voix gravautoritaire

une derniere crèpe à la mangue fraîche

et gros filaments de coco rapée…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email to follow that flow/Pour suivre ce blog

Rejoignez 2 059 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :