Relevé de pérégrinations

Poster un commentaire

février 1, 2016 par Parallèles Potentiels

 

 

Carnet de bord pelliculaire, endroits vus, photos, parfums mémoriels, quintessence d’impressions, avant qu’elles ne s’évaporent. Comme brin de jasmin d’un bon matin, mémoire florales, chorale d’un autre matin. Ou  succession florale de tous les matins ?

==============================

On commence par un étrange Manifeste. Contre janvier. En finir avec Janvier ?

Ce que j’ai contre la successin des 31 jours escargot janvier ?Jusqu’au 31, unn jour coincé entre Sainte Martine et Marcelle. C’est dire…

Chasser enfin la succession des 62 jours, pour moi les pires de chaque an, qui viennent de s’écouler depuis le 30 novembre

 

Bon débarras
Je hais ce mois
Qui n’en finit pas de s’étirer
Jusqu’au 30, limaçant à contrecœur
entre 3 salves pluvieuses
vers un 31 qui aura enfin
sa peau de minuit


Visions violettes des jours meilleurs…

 

Plaidoyer pour janvier

car j’en connais qui l’aiment, voire qui le défendentEn tout cas par rapport à novembre (mois du pic des « incidents voyageurs graves » dans les métros occidentaux) :


Certes le jour renaît depuis le 15
Ébauche d’espoir de l’an neuf
Certes l’après-pluie
lave le regard

Mais janvier, venant après
l’inepte mois de décembre
sur son 31 après les rituelles libations consuméristes des voeux d’or
Précédé par le monstre novembre
Venant Janvier, ça fait trop
Vive fée, vriée en nous
Qui l’aura enfin viré !

================================

Stone smile, rose petals & Boris Vian’ : 1 des plus beaux textes ever

« Je voudrais pas crever avant… 

#‎borisvian‬ ‪#‎lyrics‬ ‪#‎song‬
‪#‎makeyourownartofalmosteverythingseen‬ ‪#‎ChristopheRiedel‬
« Je voudrais pas crever
Avant d’avoir connu
Les chiens noirs du Mexique
Qui dorment sans rêver
Les singes à cul nu
Dévoreurs de tropiques
Les araignées d’argent
Au nid truffé de bulles
Je voudrais pas crever
Sans savoir si la lune
Sous son faux air de thune
A un coté pointu
Si le soleil est froid
Si les quatre saisons
Ne sont vraiment que quatre


Sans avoir essayé
De porter une robe
Sur les grands boulevards
Sans avoir regardé
Dans un regard d’égout
Sans avoir mis mon zobe
Dans des coinstots bizarres
Je voudrais pas finir
Sans connaître la lèpre
Ou les sept maladies
Qu’on attrape là-bas
Le bon ni le mauvais
Ne me feraient de peine
Si si si je savais
Que j’en aurai l’étrenne
Et il y a z aussi
Tout ce que je connais
Tout ce que j’apprécie

 

Que je sais qui me plaît
Le fond vert de la mer
Où valsent les brins d’algues
Sur le sable ondulé
L’herbe grillée de juin
La terre qui craquelle
L’odeur des conifères
Et les baisers de celle
Que ceci que cela
La belle que voilà
Mon Ourson, l’Ursula
Je voudrais pas crever
Avant d’avoir usé
Sa bouche avec ma bouche
Son corps avec mes mains
Le reste avec mes yeux
J’en dis pas plus faut bien
Rester révérencieux


Je voudrais pas mourir
Sans qu’on ait inventé
Les roses éternelles
La journée de deux heures
La mer à la montagne
La montagne à la mer
La fin de la douleur
Les journaux en couleur
Tous les enfants contents
Et tant de trucs encore
Qui dorment dans les crânes
Des géniaux ingénieurs
Des jardiniers joviaux
Des soucieux socialistes
Des urbains urbanistes
Et des pensifs penseurs
Tant de choses à voir
A voir et à z-entendre
Tant de temps à attendre
A chercher dans le noir
Et moi je vois la fin
Qui grouille et qui s’amène
Avec sa gueule moche
Et qui m’ouvre ses bras
De grenouille bancroche


Je voudrais pas crever
Non monsieur non madame
Avant d’avoir tâté
Le goût qui me tourmente
Le goût qu’est le plus fort
Je voudrais pas crever
Avant d’avoir goûté
La saveur de la mort… »

============================

Ma signature Sa signature\His signature : 30 ans que je la soigne, chaque année modifiée
‪#‎signature‬ my own s a curved eyed wawe, nevertheLess nor eternal

 
=================================

‪#‎willem‬, mon dessinateur chouchou depuis les années HaraKiri, Charlie et compagnie devant son ‪#‎dessin‬ : Une des 16 variations autour de‪#‎loriginedumonde‬ de la ‪#‎galeriecorinnebonnet‬, 63 rue Daguerre 75014

==================================

‪#‎Lomprayah‬ ferry ‪#‎corp‬ labout to leave for ‪#‎bangkok‬ The company is quite proud of its new direct path boat from Samui to Pattaya (2nd hookers ‘ capital after the awful ‪#‎phuket‬). Some say ‪#‎aids‬ made more victims among american‪#‎gi‬ than the entire 90′ gulf war (against irak invadind ‪#‎koweit‬
‪#‎thailand‬ ‪#‎kophangan‬

 ===========================
 
======================================
 ===================
Thai chinese Memories
Le Truffaut des temples de bord de route. On en place un à l’entrée de chaque maison, qu’on pourvoit en comestibles offrandes divines chaque jour, histoire de sustenter la famille et les amis de l’au-delà.
==================
Un peu d’Austerlitz
Strays of lights, rays of urban crepusculo light
==============================
Reste Assis, T’as Pensé !
Petits bonheurs anagrammiques de la Ratp
Bref, succulents anagrammes (abscons parfois) des noms de stations du plan du métro parisien : www.gef.free.fr/metro.html
Métro parisien anagrammatisé
==================================
===============================

Trompe l’oeil, written banana as i like to do too/Aimer écrire sur des peaux de banane depuis 30 ans (celle ci n’est pas de moi)
Via ‪#‎isteefe‬‪#‎art‬‪#‎banana‬
‪#‎elephant‬‪#‎fruit‬#skin ‪#‎writing‬
Via ‪#‎collegedepataphysique‬‪#‎unlephantcatrompeenormement‬
‪#‎makeyourownartofalmosteverythingseen‬

=============================
Street art préhistorique du désert du Tassili
==============================
Constartant que les médias faisaient des caisses sur une succession de morts un peu connus en janvier (ce mois détesté), je rappelle humblement que : A chaque instant, l’anonyme trépasse, sans spasmes médiatiques. La vie reprend toujours le dessus, come ci-dessous.

Rocher Le grand père, île de Ko Samui, Thaïlande

2 moments piquants, certes un chouilla selfiques

K(après sélection des photos pour un article thai).

Jackfruit (et non pas Durian) : des cousins
Koh Tao, seule île des parages de Surat Thani où la faune sous marine devient visiblement décente en décembre, avec masque et tuba.
=========================
Manuel de recyclage malin
==============================
Avec une simple lettre, dit Yoyo Maeght, Matisse fait entrer la vie et le soleil dans une maison . Quel rêve.
======================
@Fondation Mona Bismarck, Paris
============================
 
========================

Puissions-nous
être vivants puits
où puiser énergies
fossiles renouvelables
de nos êtres
transcendés par
résiliences renaissantes
des fournaises souffrantes

En dépit, par tracas et fracas
renouvelés des conflits d’intérêts
de frères d’humanité
cohabitant
à couteaux
tirés

Par les dés
d’une sempiternelle scène à la
William ShakespeareSamuel Beckett
de l’existant/ayant existé/à venir
2015, 3045, 4075 et j’en passe

Epilogue du prologue :
L’homme s’offrit sur le dos du tard
une anthropocène de ménage nucléraire
pour le meilleur du pire
des tétards

ici : à crête volcanique cap-verdienne

=====================================

‪#‎conrad‬‪#‎fushi‬‪#‎hotel‬‪#‎islands‬‪#‎maldives‬ I walked that in between ‪#‎bridge‬with a ‪#‎dream‬‪#‎pleasure‬.
Yet Maldives are ‪#‎strange‬: you find nothing but ‪#‎resorts‬ , people (working) are somewhat ‪#‎hidden‬. It’s pure ‪#‎industry‬.
Well, nice ‪#‎coral‬ too while ‪#‎diving‬
Surprise: I did meet a ‪#‎buddy‬‪#‎fish‬‪#‎swimming‬ along with me for a long‪#‎while‬ , its ‪#‎eyes‬ out of the ‪#‎sea‬ looking at me…

Maldives Submarine restaurant & room sometimes on demand. Restaurant sous-marin
‪#‎conrad‬‪#‎hotel‬‪#‎maldives‬‪#‎island‬
‪#‎dreams‬. Was there in 2010… Ici le resto sous-marin transformé en chambre à titre exceptionnel, sur demande. Je n’y ai pas dormi, juste mangé. Ils ont aussi une cave à fromage souterraine où j’ai dégusté une Époisses bourguignonne bien coulante.
Mer…veilleuses réminiscences que celles-ci.

====================

Promotions de trottoir Shanghaïen
sur la tête de cochon séchant
pour les fêtes du Nouvel An du 8 février
dites Spring Festival,
L’année du Singe de Feu fut 2016

 ========================
Ecoutez sur Soundcloud
Ma « Romance de la lune, lune », poème de Federico Garcia Lorca
=======================
Bleus thaïs
3 rescapés de décembre
Enchant/T
de se connaître
-Face contre terre ? Pod ser-

Bel et bien vifs pour
autant…
 =========================

Blue reliquat ‪#‎paris‬

 ==============================
Magritte a ‘oeil en marmite, lui aussi
======================
Back from the first Nice diving…
‪#‎thailand‬ ‪#‎kotao‬ ‪#‎boat‬ ‪#‎dive‬ ‪#‎sun‬
Some ‪#‎ananas‬ was shared with the ‪#‎driver‬ before the little ‪#‎journey‬
======================
Sunny walk among towers
with friend Francois D.
Last sunday in Shanghai
Stuck around the world
au pied de la Shanghai tower
Lovin the sky, short loving towers
on their damn uneasy illusion of eternity

~……*💤🙏👀
 =======================

Last Shanghai visit @Century Park. Pollution rate ?Only 149. Happy day…

========================Bis repetitat : A papaya Cap Verdiana pode tambem ser obra artistica da natureza, interpretada pelo christophe Riedel, antes de ser cortada per Didy, tudcool émoticône smile 

La papaye du pic nic d’un jour capverdien de lumière sans fin, interprétée par Christophe Riedel, avant d’être découpée par Didy de l’île de Santao Antao. Evidemment ma mise en scène sur feuile de bananier avairt fait ricaner le groupe de trekkeurs normatifs que j’accompagnais pour un reportage de 7 jours de randonnée.

=========================

L’ecume des choses vous souhaite
d’etre en seize bien a l’aise
Poussons donc plus loin
afin de noyer le poisson
chagrin…

Photo de mon ami de lycée François D en magicien pour une animation shanghaienne. D’ailleurs, en vieillissant, comme moi il ressemble un chouilla à une hyène.

===========================

Kuala Lumpur, elle, a encore des twins intactes

=========================

Un Clergue moins connu que son travail en France : Night in NYC, 1977

A suivre car ces pérégrinations oculaires sont forcémént une série à tiroirs/miroirs

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email to follow that flow/Pour suivre ce blog

Rejoignez 2 059 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :