Nord : Lys en roue libre, greeters accueillants

Poster un commentaire

août 6, 2015 par Parallèles Potentiels

Des visites de 2 heures avec des habitants accueillants, les Greeters. A vélo, en roue libre. Le long de la Lys, affluent de l’Escaut, qu’elle rejoint à Gand, en passant par Courtrai.

Bien élevée, elle a le bon goût de prendre sa source près de Lille, à Lisbourg. Jusqu’à la frontière avec la Belgique, à Halluin. 

Des deux côtés, ce sont en tout 214 kilomètres de découvertes, à faire en vélo, à cheval, à pied et en voiture… . Elle offre un beau réseau transfrontalier… plein de possibles.

Aperçu d’un parcours habité 2014-09-18 12.14.30 2014-09-18 16.32.13  2014-09-18 23.55.19 2014-09-19 09.54.57La Lys, c’est où, pourquoi ?

214 kilomètres de découvertes transfrontalières du Nord à la Belgique. Des habitants y sont greeters : ceux qui vous accueillent, font vivre leur coin. Un peu comme des cousins lointains. D’ailleurs, vous pouvez vous inscrire sur ce réseau pour en faire autant dans votre ville…

214 kilomètres de découvertes

La Lys est un affluent de l’Escaut qu’elle rejoint à Gand, en passant par Courtrai. Elle prend sa source sa source près de Lille, à Lisbourg, jusqu’à la frontière avec la Belgique à Halluin. Elle offre un beau réseau transfrontalier.

Bon, quels sont les plus et les peluches ?

La dynamique association « Lys sans Frontières » (et son équivalent belge Toerisme Leiestreek) ont mis en place des projets inventifs : Des visites de 2 heures avec des habitants Greeters. En roue libre. Une pratique venue de New York et de l’anglais « accueillant » : on en choisit un sur site, ils vous accompagne pour de vrai ! Décrivant « ses » coins secrets, sa ville dont il est passionné.

Avec des histoires à vivre en roue libre. Son vécu personnel est partie prenante de la balade contée.

Ces bénévoles nous ont ainsi fait découvrir la belge et charmante cité de Courtrai (qui vient d’inaugurer une superbe Cité du Lin) dont les reflets cuivrés renvoient au passé tisserand) de la vile).

Greeters ? Great ?!

Oui, car cette approche change tout : on a l’impression de visiter entre amis de fraîche date, en roue libre. Puis, on va manger au bord de la Lys au Gasthof Halifax, une ginguette chic à Astene,2014-09-19 14.23.09On retourne en croisière vers Deinze avec une bière inconnue au bataillon côté français, un peu trop bonbon, à la framboise celui-là.

Dépaysant, mine de rien, entre canaux et mines fantômes d’antan, bonnes mines halées du jour. Des balades mènent les cyclistes à la base nautique Flandre Lys.2014-09-18 18.07.35 Bateau avec vrai capitaine2014-09-18 17.14.04 ou petit cano télectrique sans ? C’est au choix. On sillonnera ainsi la Lys pour le meilleur jusqu’à la fin de l’automne…

Qui dit balade dit nuit calme

Dans de confortables écolodges en bois, stylés et pourtant bon marché (40 € la nuit pour 4 personnes !) tout au long des parcours, côté français. Joli, non ? une vraie maison de Lego poupée, fonctionnelle et tout…2014-09-18 16.44.32

Au pied des Monts de Flandre, près de Lille, la Vallée de la Lys, de Nieppe à Merville en passant par Sailly sur la Lys, On visite patrimoine industriel. Où on déguste:

Par exemple en visitant la la micro brasserie Caou à Merville, dont le créateur propose de belles indian pale ale à conserver debout.

Bref, on part : il y aura vraiment de quoi voir sans se faire avoir !

Tout cela a été mis en place par la dynamique Valérie Grimbert de l’asso Lys sans Frontières et ses collègues belges dans le cadre du projet Européen “Région de la Lys, de la source à l’embouchure”.

Site Lys-sans-frontières  « La Lys en roue libre : téléchargeable sur le rubrique « brochure ». Côté belge : http://fr.greeters-leiestreek.be

Et aussi : www.tourismenordpasdecalais.fr

Villes de charme : Gend, Courtrai. Prévoir une bonne journée ou deux dans chaque.

Courtrai ; Y dormir chic but cheap : http://www.parkhotel.be A deux pas de la gare, très joli hôtel et terrasse, en rez-de-chaussée, bar impeccable. Unique : D’incroyables toilettes aux parois de vitres fumées sans tain, de sorte qu’on a vue de l’intérieur sur la terrasse du bar. Sans être vu, come le précise un écriteau dans ces toilettes :

« Rassurez-vous, on ne vous voit pas !»

Jamais vu ça ailleurs ! Guiness book of Records j’espère. Ca, c’est de l’humour belge comme je l’aime vraiment… Sans second degrè ni faux col !

Créée en 2002, l’association Lys sans Frontières assure avec son homologue belge Toerisme Leiestreek le développement et la promotion du tourisme et des loisirs dans la Vallée de la Lys.

En 10 ans de coopération transfrontalière, la Lys est devenue la colonne vertébrale de nombreux projets touristiques, qui s’étendent de la source à Lisbourg à l’embouchure à Gand (Belgique).

En partenariat avec les communes, les communautés de communes et les offices de tourisme, quatre axes de développement touristiques ont été mis en avant : la randonnée, le tourisme fluvial, le patrimoine et la gastronomie.


Valérie Grimbert : Lys sans Frontières Katrien Six
 : Toerisme Leiestreek


MON PROGRAMME, JUST FOR FUN Jeudi 9h30 Accueil café au Bon Coin (adresse : 31 rue de l’Eglise, 62840 Sailly-sur-la-Lys, près de Lille). 10h00 Balade avec un Greeter de la Lys à Sailly-sur-la-Lys
11h15 Balade à vélo sur les berges aménagées de la Lys à La Gorgue
12h30 Déjeuner à l’Auberge de l’Oiseau Perdu à Merville
14h00 Visite de la brasserie Caou à Merville, avec dégustation
15h00 Visite des écolodges de la Lys et de la Maison de la nature Geotopia à Mont-Bernanchon
16h30 Mini-croisière sur la Lys à bord du bateau Flandre-Lys, au départ de la base nautique d’Haverskerque
 19h30 Dîner gastronomique au restaurant d’application du Lycée professionnel Ile de Flandre à Armentières. OUVERT AU PUBLIC, PLEIN DE GENS VIENNENT, C’EST TROP MIGNON. 21h30 Hébergement au Parkhotel à Courtrai (Belgique) 


Vendredi 09h00

Citytrip à Courtrai : balade en vélo avec un Greeter de la Lys 11h30 Découverte du nouveau centre de visiteurs Baliekouter à Dentergem, avec apéritif. 13h00 Déjeuner avec la belle vue sur la Lys au Gasthof Halifax à Astene. Super bistrot ginguette sur l’eau, chicissime but fun. 15h00 Croisière en bateau sur la Lys vers Deinze, avec une bière régionale 16h30 Arrivée à Courtrai et transfert vers le lieu de départ.

Pourmoi, c’était  Lille, où il faut absolument passer manger au bistrot du Top Chef Florent Ladeyn, le BloemPot (pot à fleurs), dans le vieux Lille, supêr simple à trouver, par contre , portail sur cour, suffit de le savoir.

Faut réserver bien avant(3 semaines) : suffit d’y penser. Mais Y a aussi 6 couverts pour dîner tôt, à 19h, sans résa.2014-09-19 20.12.50Florent Ladeyne sert des accords mets bière du tonnerre (très pertinents, ma chair) avec sa cuisine très inventive. il m’a fait goûter par exemple une bière de… 1999 !

Madérisée en diable, un bonheur sur le fromage ou le dessert. Il est copain avec Pierre Sang Boyer, qui a sa table rue d’Oberkampf à Paris, également du tonnerre. Une chopine par plat. Un bonheur.

Après, j’ai pu attraper mon Tgv à 15 minutes de là, en me tenant bien jusuq’à la gare… Guilleret, mais droit dans mes bottes. Enfin sur mes tongs, par une sensuelle et chaudasse journée d’été…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email to follow that flow/Pour suivre ce blog

Rejoignez 2 051 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :