5Codet, couloirs cubistes, ArtDéco

1

avril 17, 2015 par Parallèles Potentiels

Les Invalides ne seront plus aux abonnés absents : à quelques pas, ce paquebot blanc à façade entre Art Déco et fonctionnalisme cinquante aux lignes pures, abritait un central France Télécom fermé. Après deux ans de travaux de fond en comble, l’architecte d’intérieur Jean-Philippe Nuel a tiré partie des contraintes de l’existant pour penser ce cinq étoiles en exercice de style personnalisé. On y pénètre par une réception-salon : un grand canapé, livres d’art et petites tables confèrent à ce sas très étudié un petit goût de chaleur chic.

Le ton est donné avec les assises et les luminaires de cuir et de bois, matériaux surfant sur la vague du sobre… Un Nu(hôt)el très parisien, serait-on tenté de dire, dans la nuée de ceux conçus par la prolixe Agence Nuel…

Les couloirs sont cubistes
Au lieu de la longue suite de portes habituelle, les mezzanines des chambres en encorbellements, encore une contrainte de l’existant transcendé, dessinent et rythment une géométrie de formes triangulaires, modifiant la luminosité et ajoutant de l’étrange. Le décorateur a réussi son pari très parisien d’offrir une vision nouvelle : chaque chambre/suite/duplex comme un petit pied-à-terre.

En redescendant de sa chambre, on s’arrête boire un verre ou grignoter au bar restaurant, haut espace organisé autour d’une drôle de cheminée numérique projetant des flammes. Deux programmes vidéos ont été confiés à des artistes, comme pour les photographies des chambres, les œuvres dans les couloirs… « C’est un langage domestique transcendé pour créer une émotion nouvelle » souligne l’architecte.

Voici mon article dans Où Magazine, avril 2015
Ou21_Codet

Du bâtiment atypique naît la diversité
29 typologies pour les 67 chambres de l’hôtel ! Chacune la joue atelier d’artiste où cohabitent éléments de la sphère privée et tableaux présentés de manière aléatoire. 400 œuvres confortent l’ambiance. Le Cinq Codet (c’est l’adresse, car il est rue Codet) célèbre les artistes contemporains, prometteurs ou réputés. Comme cette commande au photographe Jean-Pierre Porcher, ou encore peintures et sculptures de Béatrice Grandjean, graphismes de Minakami Lab, tableaux de Julio Rondo. A leurs côtés, les pièces de mobilier signées pour le lieu par l’Agence Nuel voisinent avec celles d’icônes du design : Elisabeth Garouste, Tom Dixon…

Pied-à-terre très parisien

L’idée d’un appartement de collectionneur à s’approprier se concrétise dès la porte. La gamme chromatique douce (chêne naturel, écru et blanc) met en valeur la luminosité en baies vitrées, les volumes rigoureux à la Mallet-Stevens, travaillés en courbes accueillantes, piquées de références au design industriel.

Dans les chambres duplex, la banquette d’angle se prolonge dans un escalier flanqué d’une paroi à sommet arrondi, percée d’un hublot inspiré des paquebots des années 30. La rondeur de la table avec piètement en lin résiné et plateau de verre fumé répond à celle du lustre architecturé en schéma d’atomes qui la surplombe.

La porte coulissante en miroir dépoli ouvre sur la salle de bain. Le parquet en trompe l’œil prolonge l’espace. Cocon lumineux, la chambre, où lit voisine avec baignoire îlot, conforte « l’expérience de vivre Paris différemment, de l’intérieur, en toute quiétude ».

Tables de chevet et liseuses métalliques, pour une touche industrielle décalée, dialoguent avec photographies et peintures disposées de façon aléatoire sur la tête de lit et le canapé.

En montant, on passe par un spa avec jacuzzi extérieur, à ciel ouvert donc, d’allure assez spartiate, qui me fait penser à ce que l’on voit au Japon : un dépouillement voulu et salutaire.

L’été, la méditation délassante sous le ciel devrait y être de bonne facture. Tout comme le patio en terrasse au rez de chaussée, auquel on nous invite à aller à partir du 24 avril… il sera bien sûr ambiancé :

—————————————
INAUGURATION DU PATIO
HÔTEL LE 5 CODET
18H-00H
—————————————–
Dégustation cocktail signature « Apple Moi » & mises en bouche
de 18h à 20h

DJ set by William Wilson Doppelgänger

www.5codet.com

Une réflexion sur “5Codet, couloirs cubistes, ArtDéco

  1. BREINER dit :

    un très bel endroit qui séduira les amateurs d’architecture par le respect des lieux ,les volumes , la lumière intelligemment préservée , le choix de ses matériaux purs et nobles .
    Tout y est vrai , jusqu’au personnel raffraichissant par sa gentillesse et jeunesse

    une vraie réussite !
    cb

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email to follow that flow/Pour suivre ce blog

Rejoignez 2 059 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :