Me souviens du 25 avril portugais

Poster un commentaire

avril 25, 2014 par Parallèles Potentiels

Je me souviens du 25 avril em Lisboa

40 ans pile aujourd’hui
Tant d’espoirs de grande illusion amputés par le réel
En un Portugal débarrassé de la dictature
par une équipée de capitaines constructifs
une poire pour la soif
de démocratie
des oeillets au bout des fusils
symboles de révolution pacifique
Au lieu d’une Commission néo-libérale
Pour une fois qu’une Armée
faisait un bon boulot

Je me souviens du 25 avril 1974 em Lisboa
Ce fut une telle lumière
en ce pays nostalgique de sa mer
un peu amer
oeillet depuis fané de son tentant
Bel espoir harassé
Soir
43443_fr_image_23830

43443_fr_image_23831

43443_fr_image_23833
cristallisation si joliment datée
Enfin, j’avais dix ans
mais ma mère m’y fit tant participer
dans les années qui suivirent
qu’il m’en souviendra pour toujours
grâce lui soit rendue
Elle qui me fit connaître Maria

voici le lien vers son film contant ces « Dias de revolutao »: Capitaines d’Avril

Réalisateur : Maria de Medeiros
Auteurs : Maria de Medeiros, Eve Deboise
Acteurs : Emmanuel Salinger, Maria De Medeiros, Joaquim De Almeida, Stefano Accorsi
Année : 2000
Producteur : JBA PRODUCTION Au Portugal, dans la nuit du 24 au 25 Avril 1974, la radio diffuse une chanson interdite: « Grândola ». C’est le signal programmé du déclenchement d’un coup d’Etat militaire qui changera la face de ce petit pays.
Au Portugal, dans la nuit du 24 au 25 avril 1974, de jeunes militaires de moins de trente ans, les  » capitaines d’avril « , révoltés par les atrocités de la guerre coloniale, renversent la dictature fasciste au pouvoir depuis quarante-huit ans, en ouvrant la voie à la démocratie au Portugal. Capitaines d’avril évoque l’histoire de la  » révolution des Œillets « , au travers de trois personnages, Maïa et Manuel, officiers du MFA (Mouvement des Forces Armées), et d’une jeune journaliste, Antonia. Si chacun sait que cette nuit-là le  » souffle de l’Histoire  » l’a traversé, les protagonistes savent aussi que leur destin personnel s’en trouvera bouleversé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email to follow that flow/Pour suivre ce blog

Rejoignez 2 051 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :