Portugal Centro, Coimbra, Serra

1

novembre 1, 2013 par Parallèles Potentiels

Inès de Castro. Vivant au quinzième siècle, empoisonnée à 25 ans. Pour la venger,  son amoureux, le futur roi du Portugal Pedro, la fit déterrer six ans après sa mort. Et obligea toute sa Cour, dont un membre anonyme avait fourni le poison,  à lui faire un baise main…

Carrément gore, cette histoire, n’est-ce point ?

Après cette entrée en matière (qui se fera plus bas plat de résistance), bifurquons près de la frontière espagnole, dans la région Centro, où se trouve le plus grand site protégé du Portugal : le Parc Naturel de la Serra da Estrela, (massif de l’Etoile). Cette étoile montagneuse déploie ses bras et rochers en formes de Penhas douradas.

Ici, on explore un bijoujou paysager préservé, très peu connu. Donc idéal pour randonner, déjeuner en paix (je voudrais bien, si tu le permets…) et même skier sur le plus petit des domaines en Europe : 4 téléskis, un télésiège, 6,5 kilomètres de pistes et ça roule ! Comme on le lit sur les forums, il vaut pour l’initiation, sans autre prétention…

Station de ski Serra da Estrela

La Serra : on est bien, là. 

Ce massif culminant à 2000 mètres (niveau de la tour ci-dessus) est découpé par les vallées des fleuves prenant leur source ici : le Zêzere et le Mondego, qu’on retrouvera plus bas, coulant large à Coimbra, la jolie ville étudiante (étape réputée des parcours « Erasmus » et de leurs successeurs).

Le paysage est marqué par des chaos rocheux qui ont pris des formes à l’origine d’appellations populaires non contrôlées. Comme « Cabeça da Velha » (Tête de Vieille), poisson ou « Cântaros » (gros, maigre et ras), que vous pourrez observer en suivant les divers parcours pédestres. On est pas bien loin de la région natale de mes grands-parents côté maternel, qui naquirent près de Covilha, au village de Tortosendo,

et  où je ne suis pas retourné depuis 35 ans, mais là n’est pas notre propos.

Sortons des sentes mémorielles. En été, il fait 30°, en hiver, il neige fréquemment, Les Portugais aisés ( ce qu’il en reste) viennent de décembre à mars glisser « just for fun » sur les 5 pistes de ce mini domaine.

Montagne de l’Estrela

Dans la vallée glaciaire du Zêzere, lieu ici mythique, se trouve la Torre susnommée, le pic le plus haut du Portugal, à 1993 mètres. Une tour de 7 mètres l’amène à 2000 mètres pour un arrondi malin… Suivez la direction des Ruines du téléphérique et descendez par des forêts jusqu’au Covão do Ferro où se trouve le Barrage de Padre Alfredo. Ici de grands troupeaux de brebis se nourrissent de vastes pâturages, gardés par les puissants et résistants chiens de race Serra da Estrela. Le lait de brebis donne un savoureux fromage coagulé à la fleur de chardon, le Queijo da Serra, fabriqué de manière artisanale (à goûter entre deux tranches de bon pain régional, par exemple au mil, le Pao de milho). On en trouve aussi en France sur tous les stands portugais au marché, entre olives, croquettes, odorants filets de morue à dessaler et bouteilles de vinho verde, branco , tinto (rouge).

Un peu plus loin, la ligne d’horizon offre un merveilleux paysage sur les Covões. En continuant par les pâturages des bords du fleuve Zêzere, on poursuit en direction de Manteigas.

Au-dessus de ce village se trouve la Casa das Penhas Douradas,

Un hôtel éco conçu avec goût, à la point d’un design sobre à la danoise, par un ancien avocat lisboète et sa femme.

Au menu du lieu,  mobilier design scandinave vintage, bonne table, salons où lire le soir au coin du feu cosy, chambres donnant sur la montagne, produits de salle de bain fabriqués sous licence maison et dans l’entrée, vente d’une collection d’objets artisanaux design et solidaires.

Tout est superbe, rien ne cloche, les chambres donnant sur la Serra et ses vals vous vident la tête en toute plénitude A tester sans faute !

Casa das Penhas Douradas

Logo Casa das Penhas Douradas

Coimbra : études, fêtes & fado

Quittons la Serra. A une bonne heure de voiture, voila Coimbra, la plus grande ville universitaire : 33 000 étudiants (le tiers de la population), y résident. Le calendrier universitaire compte de nombreux rites de passage largement fêtés dans les rues de la ville. Des soirées étudiantes ont lieu presque toute l’année.

Visitez la très sélective université de Coimbra (Universidade Velha), beau témoignage de l’exubérance baroque t en particulier la bibliothèque, toute en or. Somptueuse, un peu chargée et figée aussi,  tout comme la Sé Velha (la plus ancienne des 2 cathédrales, de style roman). Passez en son cloître et au monastère de Santa Clara du 14ième siècle, restauré en 2009.

Fin du pèlerinage !  Maintenant, on va voir la Coimbra des vivants, adieu les morts-vivants respectables !

Explorez la vieille ville tout autour de la rue Quebra Costas, sur la trace des innombrables grappes d’étudiants en cape noire, omniprésents symbole, un vrai costume d’Harry Potter portos !  Pour découvrir leurs traditions. invitez-vous dans une de leurs Républicas :

de drôles de maisons collectives autogérées par les étudiants, jusque sur leurs façades à graffitis inventifs.

Assistez à un fado chanté par des hommes : oui, le fado d’homme et son nostalgique fardeau d’homme qui en a gros sur le coeur sont la spécialité lyrique de Coimbra.

Une superbe ville patrimoniael servie sur colline, qui ut aussi celle de la « Reine Morte » célébrée par l’écrivain français Henry de Montherlant : Inès de Castro.

Vivant au quinzième siècle, elle fut empoisonnée à 25 ans. Pour la venger, son amoureux, le futur roi du Portugal Pedro, la fera déterrer six ans après sa mort. Pour obliger toute sa Cour à lui faire un baise main… Gore, n’est-ce point ?

Cette histoire romantique est richement documentée dans les couloirs d’un bel hôtel-musée, la Quinta das Lagrimas (larmes),

Hotel Quinta Das Lágrimas

Le beau parc fait face à Coimbra, sur l’autre rive du fleuve Montego. Où coulent peut-être les larmes de nos deux amoureux… Une jolie passerelle achevée en 2003 mène de là jusqu’à des docks aménagés où il fait bon dîner en terrasse. Au frais et en musique.

En pratique

Serra da Estrela

Serra da estrela et Serra da Lousã sont les massifs où pratiquer tout ce qui a trait à l’escalade et aux sports d’aventure.

Où dormir

Casa das Penhas douradas
La Casa des « Rochers dorés » est un hôtel de charme design perché à 1500 mètres, sur les hauteurs de Manteigas. Point de départ de parcours pédestres (et à ski) vers le Parc Naturel de Serra da Estrela, que personne ou presque ne connaît, ce qui ajoute à son charme…
Tel: (+351) 275 981 045

Coimbra

Office de tourisme de Coimbra
– Mi-mai : Queima das Fitas (fin de l’année universitaire),

octobre : fêtes de Rentrée des 8 Facultés de la ville.

Où dormir

Hotel Quinta das Lagrimas
Ce Relais et Châteaux propose trois chambres à ambiances différentes, un spa, des expos d’art contemporain dans le parc majestueux, ainsi que le musée d’« Ines & Pedro » dans les couloirs du rez-de-chaussée, fort richement iconographié. Un must pour une nuit.

Story telling hôtelier : Lorsque la matinée de visites s’achève, « Arcadas », le restaurant étoilé, dévoile son menu gastronomique élaboré en partie à partir d’herbes cultivées sur le domaine de la propriété, et des oranges et des citrons du verger. Après une partie de golf sur le parcours 9 trous adjacent, les vastes jardins botaniques sont parfaits pour une promenade détente. Enfin, la piscine, la salle de fitness et la carte de soins relaxants du spa Bamboo Garden viennent parfaire l’agrément.

Les chambres et les suites spacieuses  s’attachent à une élégance simple. La plupart profitent de vues reposantes sur les jardins. Les chambres Palais, ayant hébergé le duc de Wellington et le roi Michel I er du Portugal, offrent une atmosphère romantique, imprégnée d’histoire. Celles aménagées dans l’aile du spa présentent, elles, un style contemporain.

Dehors, devant la mienne, après un ruisseau coulant qu’on entend délicatement fenêtre ouverte, il y avait un mur de jasmin, j’ai mis le nez dedans en fermant les yeux, c’était bon, j’en ai pris dans ma poche comme à chaque fois,

pour le sentir, tout racorni

mais toujours odorant

en surlendemain

flétri dans mon petit fond de poche…

Le domaine skiable de la Serra Da Estrela : www.skiserradaestrela.com

Office de tourisme du Portugal en France
135, boulevard Haussmann
75008 Paris
Tél : 01 53 83 75 95
www.visitportugal.com
(mot clé : région Centre)

Y aller

Tap Air Portugal. Vers Lisbonne, départs possibles de Paris, Lyon, Marseille, Nice et Toulouse.

Source : mon article paru

Une réflexion sur “Portugal Centro, Coimbra, Serra

  1. de Noronha Dominique dit :

    Un bijou cet article, comme toujours d’ailleurs. Parabens !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Enter your email to follow that flow/Pour suivre ce blog

Rejoignez 2 059 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :